Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > La Courneuve : mystérieux meurtre d’un policier

La Courneuve : mystérieux meurtre d’un policier

Un policier a été tué par balles à La Courneuve (93) samedi vers 21h30. Les circonstances ne sont pas élucidées. La brigade criminelle de la police judiciaire parisienne est chargée de l’enquête.

Le policier âgé de 33 ans et père de deux enfants était en civil. Il a reçu deux balles dans la tête. Mais c’est quatorze douilles éparpillées sur le sol, près de son cadavre, que l’on a comptées. L’arme de la victime se trouvait dans une poubelle. Dans un immeuble proche de la scène du crime.

Six personnes (cinq hommes et une femme) de 25 et 26 ans, d’origines indo-pakistanaise, sont actuellement entendues par les policiers de la brigade judiciaire qui cherchent à comprendre comment s’est produit ce drame et si le policier abattu était mêlé à une rixe qui aurait pu lui être fatale.

Le quartier où a été retrouvé mort le policier comporte des commerces tenus par des membres de la communauté indo-pakistanaise. Le fait-divers s’est déroulé dans le quartier tranquille des Quatre-Routes, un quartier passant et pas particulièrement dangeureux et où, selon les témoignages des riverains, ce genre de « chose horrible » ne se passe pas. Ce sont précisément les habitants qui ont donné l’alerte. Mais une fois sur place les services de police n’ont pu que constater la mort de leur collègue.

Un porte-parole du syndicat Alliance, (deuxième syndicat de gardiens de la paix), interrogé par leparisien.fr, a déclaré que « l’homme aurait été pris dans une rixe. Mais on ne sait ni les raisons de celle-ci, ni pourquoi le fonctionnaire se trouvait là ». De toute évidence, les habitants ne souhaitent pas trop parler.

« C’est délicat, souligne un vieillard à 20minutes.fr. Il y a les Hindous, les Sri-Lankais, les Pakistanais... Tout le monde cohabite. » Frédéric Lagache, secrétaire national du syndicat Alliance a expliqué sur leparisien.fr que certes ici « ce n’est pas le milieu du grand banditisme mais un milieu sri-lankais ou pakistanais de fêtards, où certains s’adonnent parfois à la fraude commerciale ».

Le fonctionnaire semblait appartenir à la brigade de sûreté urbaine du 93. Il n’était pas en service, mais toujours selon 20minutes, il « aurait tenté de s’interposer dans une bagarre ». Il ne serait pas servi de son arme qui serait tombée à terre…



Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès