Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > La frénésie des box et de la concurrence Internet

La frénésie des box et de la concurrence Internet

Grâce aux box il est possible de surfer en haut débit, de téléphoner et de regarder la télévision. Toutefois, les offres varient, et tous les opérateurs ne pratiquent pas la même politique de prix et de service. Comment choisir ?

A priori, rien ne semble distinguer les modems-routeurs de Free et de France Télécom. La Freebox et la Livebox sont respectivement les box de Free et de Wanadoo (France Télécom). Elles ont participé aux premières offres dans ce registre, et ont rapidement proposé, téléphonie, chaînes de télévision numérique et Internet haut débit.

Cependant, il réside des différences entre les deux opérateurs : l’offre de Free semble être la moins onéreuse et semble proposer davantage de services. Qu’est-ce qu’il en est ?

L’offre de Free est proposée à 30 euros. L’offre comprend la possibilité de se connecter à 80 chaînes de télévision. Les habitants de la zone dégroupée accèdent à l’Internet haut débit à une vitesse de connexion qui peut atteindre 20 Mbps. La Freebox n’est pas dotée de l’option Wi-Fi par défaut alors que la Livebox de France Télécom comprend cette option. Ce dernier paramètre est aujourd’hui de plus en plus important à la vue du développement du Wi-Fi en France.

En revanche, les abonnements à la Livebox de Wanadoo sont relativement complexes. Le prix d’un abonnement comprenant les options équivalentes à la Freebox semble bien plus élevé : il faut comptabiliser environ 45 euros par mois. Le service haut débit ne s’élève qu’à 8 Mbps incluant la possibilité de la téléphonie illimitée. Toutefois, il faut ajouter à cette somme, le prix de l’option télévision par l’ADSL qui s’élève à 7 euros par mois (offerte pour les nouveaux venus pendant une année) et la location de la Livebox qui est à 3 euros. Mais, à quoi servirait l’option télévision par l’ADSL si elle ne comprenait aucune chaîne, or, les chaînes sont ensuite payantes : le choix se réalise parmi les chaînes de Canal + et de TPS, il faut compter environ 11 euros en plus par mois.

Il est intéressant d’ailleurs de noter que le régulateur français (l’autorité de régulation des communications électroniques et des postes) a d’ailleurs tenu la semaine dernière une conférence de presse récapitulative et panoramique du marché des télécoms : les chiffres illustrent une forte progression de l’Internet haut débit en France pour le second trimestre.

La France serait l’un des pays européens où l’on trouve le plus d’abonnements haut débit. Il y aurait environ 8 millions d’abonnements dont 94% de connexion ADSL.

L’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) a affirmé que France Télécom perdrait environ 10.000 abonnés au téléphone chaque semaine, au plus grand profit des opérateurs alternatifs, via notamment le dégroupage total. Il y aurait environ 15 000 demandes pour le dégroupage chaque semaine, dont deux tiers pour le dégroupage total.

Les opérateurs alternatifs proposent via le dégroupage total de supprimer l’abonnement à France Télécom. Dès lors, la gestion de la ligne téléphonique, l’accès à internet, mais aussi d’autres services comme la télévision, sont pris en charge par l’opérateur alternatif concurrent de France Télécom.


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès