Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > La majorité fait la paix avec Fadela Amara

La majorité fait la paix avec Fadela Amara

L’orage semble être terminé pour Fadela Amara. Des critiques virulentes s’étaient abattues sur la secrétaire d’Etat à la Ville dont les propos sur les tests ADN, qualifiés de « dégueulasses » ont irrité de nombreux députés de la majorité. Le gouvernement n’a pas tardé a resserrer ses rangs autour de Fadela Amara pour lui apporter son soutien. Nicolas Sarkozy lui-même a lancé un appel à l’apaisement depuis Moscou, où il était en visite jusqu’à aujourd’hui. François Fillon, qui a reçu à Matignon celle qui fait figure de symbole de l’ouverture de la majorité, lui a renouvelé « sa confiance pour le travail qu’elle accomplit au gouvernement ».

Le Premier ministre souhaite à présent que Fadelma Amara se concentre sur la façon d’entamer un dialogue constructif avec la majorité concernant la préparation du plan banlieue car, comme il le rappelle, « c’est ce dont elle est chargée ». Le ministre de l’Immigration Brice Hortefeux s’est distingué par son calme en précisant que « les propos de la secrétaire de la Ville ne me choquent pas » puisque « la liberté de parole doit être la règle au sein du gouvernement ». Il invite cependant Fadela Amara à regarder de plus près la dernière version du texte adoptée par le Sénat « qui répondraient à ses préoccupations ». Le porte-parole du gouvernement Laurent Wauquiez estime pour sa part les propos de la secrétaire d’Etat ont un effet bénéfique pour renouveler le débat, et Jean-Marie Bockel, secrétaire d’Etat à la coopération, juge que Fadela Amara « a toute sa place au gouvernement ».

En revanche, Patrick Devedjian, dont le ton est monté d’un cran et qui avait déclaré le 9 octobre dernier que la « majorité n’est pas disposée à se laisser injurier », est reçu cet après-midi par François Fillon. Cette sortie a étonné plusieurs observateurs puisque le secrétaire général de l’UMP s’était distingué en juin dernier en traitant la députée du Rhône Anne-Marie Comparini
- qui ne fait certes pas partie de la majorité - de « salope ». Les socialistes, enfin, continuent de demander le retrait de l’amendement et estiment que Fadela Amara « ne fait que de la communication ».


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (6 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès