Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > La Martinique s’apprête à rendre hommage à ses morts

La Martinique s’apprête à rendre hommage à ses morts

PARIS (AP)

Quelque 30.000 personnes, dont Jacques Chirac, sont attendues mercredi au stade de Dillon à Fort-de-France (Martinique) pour une cérémonie qui se veut "digne et sobre", selon la mairie, en hommage aux 160 victimes de la catastrophe aérienne survenue la semaine dernière au Venezuela.

Le chef de l’Etat est attendu sur place mercredi à 6h heure locale (12h heure de Paris). Après avoir salué les membres de la cellule de crise, installée à l’aéroport du Lamentin, M. Chirac fera une brève déclaration à la presse. Il se rendra ensuite dans une annexe du stade pour rencontrer longuement, et à huis clos, les familles des victimes. Quelque 1.500 personnes devraient être présentes.

Cent-soixante personnes, dont 152 Français de Martinique, ont été tuées le 16 août dernier lorsque leur avion, qui les ramenait de vacances au Panama, s’est écrasé dans l’ouest du Venezuela.

A partir de 10h (16h à Paris), Jacques Chirac assistera, au côté du ministre de l’Outre-Mer François Baroin, à la cérémonie en hommage aux victimes, qui doit durer deux heures. Quelque 30.000 personnes sont attendues dans le stade, qui compte 18.000 places assises. Le Premier secrétaire du Parti socialiste François Hollande sera également présent.

Après une ouverture par l’orchestre philharmonique de Martinique et une cantatrice, les représentants des différents cultes prendront la parole chacun à leur tour (catholique, juif, hindou, adventiste, évangélique, musulman et orthodoxe). Aucun discours d’élu n’est prévu.

Cent-soixante enfants viendront ensuite déposer une bougie devant chacun des portraits des 152 passagers martiniquais et huit membres d’équipage colombiens érigés dans le stade, et devant lesquels la population pourra venir se recueillir jusqu’à dimanche.

Un représentant de chaque famille posera ensuite un bouquet devant la stèle en l’honneur des victimes, avant que le chef de l’Etat et les élus déposent une gerbe à leur tour. La cérémonie s’achèvera par une minute de silence et une sonnerie aux morts.

En signe de deuil, les services de l’Etat en Martinique seront fermés toute la journée.

La métropole ainsi que les autres départements et territoires d’outre-mer s’associeront à cet hommage avec la mise en berne des drapeaux sur tous les bâtiments publics mercredi. A 18h15, une messe sera par ailleurs célébrée en la cathédrale Notre-Dame de Paris par Mgr André Vingt-Trois, archevêque de Paris, en présence de Bernadette Chirac, du Premier ministre Dominique de Villepin et de nombreux ministres. Une messe aura également lieu à Lourdes.

Après la cérémonie, Jacques Chirac rencontrera les élus de Martinique et des Caraïbes avant de quitter Fort-de-France pour Paris, où il doit participer jeudi matin au conseil des ministres.

Pour cette journée d’hommage, les tensions apparues la semaine dernière entre l’Etat et les élus martiniquais ont été mises de côtés et le président indépendantiste du conseil régional Alfred Marie-Jeanne accueillera Jacques Chirac à sa descente d’avion mercredi. AP


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès