Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > La mer tue : 401 noyades en 2006

La mer tue : 401 noyades en 2006


Les vacances d’été approchent, les plages vont bientôt être assaillies par les touristes, qui s’adonneront aux plaisirs de la baignade. L’Institut de veille sanitaire (InVS) rappelle opportunément que la vigilance doit être de mise pour que les vacances ne se transforment pas en drame.

L’InVS a publié le 13 mai son enquête Noyade dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire. Il y rappelle le terrible nombre de décès par noyades accidentelles en 2006 : 401, et aussi les consignes de prudence à respecter, surtout pour les plus jeunes enfants.

Pour limiter le risque de noyade chez les plus jeunes, l’InVS recommande une "surveillance permanente et rapprochée exercée par un adulte" et préconise l’apprentissage de la nage "pour tous les enfants dès leur plus jeune âge".

Ce sont en effet les enfants de moins de 6 ans qui sont les plus touchés par les noyades mortelles. Alors qu’ils ne représentent que 8 % de la population, ils constituent 15 % des noyades.

Provence-Alpes-Côte d’Azur, Aquitaine, Languedoc-Roussillon : telles sont les trois régions les plus dangereuses, celles qui ont concentré 42 % des noyades et 30 % des décès en 2006.

Même si les piscines sont des lieux à risque, c’est en mer que se produisent le plus grand nombre de noyades : 56 %.

L’InVS note enfin que les personnes âgées d’au moins 45 ans sont souvent victimes (dans 50 % des cas) d’un problème de santé : malaise, épilepsie, malaise cardiaque…


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles







Palmarès