Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > La Nouvelle-Orléans étrangement calme après l'évacuation des derniers (...)

La Nouvelle-Orléans étrangement calme après l'évacuation des derniers rescapés du Superdome

LA NOUVELLE-ORLEANS (AP)

La Nouvelle-Orléans semblait étrangement calme dimanche, après la fin de l’évacuation des derniers des 50.000 rescapés de l’ouragan Katrina qui attendaient depuis une semaine au Superdome et au Centre des congrès de la Nouvelle-Orléans.

Les responsables se tournent désormais vers une autre tâche, celle de la collecte d’un nombre inconnu de cadavres. On ne sait pas combien sont morts tués par Katrina, ni combien ont péri en attendant les secours. Et les corps en décomposition sont partout, cachés dans les étages, flottant dans les eaux de la ville détruite, écrasés dans des fauteuils roulants ou abandonnés sur les autoroutes.

Selon Bill Frist, le patron de la majorité au Sénat, également médecin, en visite dans un centre de triage des réfugiés à l’aéroport, « plus de huit à dix personnes meurent par jour ».

Charles Womack, couvreur de 30 ans, raconte avoir vu un homme frappé à mort et un autre se suicider dans le Superdome. Selon Mark Kyle, un secouriste, au moins trois bébés sont morts de chaleur dans le stade surpeuplé.

Et il reste encore des gens à secourir dans la ville, sur des toits ou coincés sur des autoroutes, un nombre inconnu, lui aussi, dans la confusion générale. « Il y a des gens dans des appartements ou des hôtels dont on ne savait pas qu’ils étaient là », explique le général Mark Graham.

« Les premiers jours étaient une catastrophe naturelle. Les quatre derniers jours ont été une catastrophe faite par l’homme », déplorait Phillip Holt, 51 ans, secouru chez lui samedi.

Les entreprises d’eau et d’électricité envisageaient pour dimanche d’envoyer des camions dans la ville, évaluer les dégâts pour la première fois depuis le passage de Katrina.

Le processus d’évacuation massif du Superdome s’était brutalement interrompu dans la nuit de vendredi à samedi, les services de secours d’urgence de Louisiane ayant expliqué qu’ils avaient dû déplacer leurs efforts vers le Centre des congrès.

Le gouverneur du Texas Rick Perry a annoncé samedi que son Etat hébergeait au moins 220.000 rescapés de l’ouragan, dont 120.000 dans 97 abris gouvernementaux et 100.000 autres dans des hôtels. Les secouristes de l’Astrodome de Houston s’attendent à voir arriver 10.000 nouveaux évacués par jour dans les trois prochains jours.

Les autres réfugiés se trouvent principalement dans le Tennessee, l’Indiana et l’Arkansas. AP


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès