Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > La Nouvelle-Orléans : l'évacuation des réfugiés du Superdome (...)

La Nouvelle-Orléans : l'évacuation des réfugiés du Superdome pertubée

LA NOUVELLE-ORLEANS, Louisiane (AP)

Les opérations d’évacuation des quelque 25.000 réfugiés du Superdome à la Nouvelle-Orléans étaient perturbées jeudi : des incendies volontaires gênaient les secours dans le quartier du stade et un ambulancier a signalé qu’un coup de feu avait été tiré en direction d’un hélicoptère militaire.

Les transferts par hélicoptère des malades et des blessés ont été suspendus, a affirmé Richard Zuschlag, PDG des Ambulances acadiennes, qui gère cette partie de l’évacuation. La Garde nationale, qui s’occupe des réfugiés valides, a indiqué jeudi qu’elle continuait à les conduire en autobus jusqu’à l’Astrodome, le stade géant de Houston, à 560km de là.

Pendant ce temps, des véhicules blindés transportant des membres de la Garde nationale se déployaient dans la Nouvelle-Orléans pour tenter d’y rétablir l’ordre. Quelque 10.000 hommes supplémentaires ont été dépêchés dans la métropole de Louisiane où ils sont maintenant au nombre de 28.000.

Les conditions sanitaires au Superdome, menacé par les flots, étaient de plus en plus précaires. Les évacuations ont commencé mercredi. Le premier des 500 autocars prévus est arrivé jeudi matin à l’Astrodome de Houston.

Dans le même temps, des milliers de personnes venues d’hôtels et d’immeubles voisins du Superdome convergeaient vers le stade de la Nouvelle-Orléans dans l’espoir de prendre place à bord de ces autocars. Les ambulanciers ont vu des personnes portant des armes à feu.

Peu avant l’aube, des coups de feu ont été tirés en direction d’un hélicoptère militaire qui survolait le Superdome, a expliqué Richard Zuschlag. « Nous ne retournerons pas au Superdome tant que la sécurité n’y aura pas été rétablie », a ajouté celui qui supervise l’évacuation des malades et des blessés.

Il a affirmé que la Garde nationale envoyait une centaine de policiers militaires pour reprendre le contrôle. « Ce n’est pas assez, nous avons besoin d’un millier », a dit Richard Zuschlag.

Le lieutenant colonel Pete Schneider de la Garde nationale de Louisiane a déclaré que l’armée, qui gère l’évacuation des personnes valides du Superdome, poursuivait les opérations au sol mais que les autocars avaient du mal à s’approcher du stade pour y prendre les réfugiés à cause des incendies allumés dans le quartier. AP


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès