Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > La rapamycine, pilule de longue vie ?

La rapamycine, pilule de longue vie ?

Elixir de longue vie ? Pilule de jouvence ? La rapamycine n’était pourtant pas promise à ce fabuleux destin. Cette substance d’origine bactérienne est prescrite pour limiter les risques de rejets de greffe d’organe. Selon une étude publiée sur le site de la prestigieuse revue Nature elle pourrait augmenter la durée de vie de l’homme.

Cette étude, menée par David Harrison et Randy Strong, des chercheurs américains du Jackson Laboratory (Maine), de l’Université du Texas et du Michigan, est le résultat de tests effectués sur environ 2.000 souris.

Découverte dans le sol de l’île de Pâques la rapamycine est une substance qui « possède des propriétés immunosuppressives, rapporte le Nouvel obs, qui en font l’un des médicaments utilisés pour limiter les risques de rejets en cas de greffe ».

Les chercheurs ont démontré qu’en « ajoutant de la rapamycine dans la nourriture des souris âgées de 20 mois » (ce qui correspond à 60 ans pour un homme), leur durée de vie était supérieure de 28 % pour les mâles et de 38 % pour les femelles à celles qui étaient nourries normalement.

La question porte désormais sur l’applicabilité du traitement aux humains. Si l’idée a traversé l’esprit des chercheurs à l’origine de la découverte, ce n’est pas pour autant qu’elle a été ou qu’elle sera prochainement mise en oeuvre : "À 67 ans, on est en droit de se poser la question, sourit David Harrison. Reste que, à ce stade, je n’irai pas jusqu’à l’utiliser ni jusqu’à encourager quiconque à le faire", prévient-il.

S’il est donc maintenant prouvé que l’on peut augmenter la durée de vie des mammifères avec la rapamycine, ses effets secondaires sont tels qu’il ne saurait être utilisé à cet effet chez l’homme. Certes les chercheurs qui viennent de publier cette étude y ont pensé, mais le déconseille fortement.
 
D’ailleurs, précisent-ils au Point, « d’autres composants permettant d’allonger la durée de vie des personnes font actuellement l’objet de recherches scientifiques approfondies outre-Atlantique ». Parmi celles-ci le resveratrol. Cette molécule présente dans le raisin produit des effets bénéfiques sur le cœur.

 

Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles







Palmarès