Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > La RATP aime Gainsbourg moi non plus

La RATP aime Gainsbourg moi non plus

Dieu est un fumeur de Gitanes. Mais pas la Ratp. En vertu de la loi Evin, Métrobus, la régie qui gère l’affichage dans le réseau métropolitain, a décidé de ne pas diffuser l’affiche du biopic de Joann Sfarr, Gainsbourg (vie héroïque) qui sort le 20 janvier prochain au cinéma. Après avoir supprimé la pipe de Jacques Tati et la cigarette de Coco avant Chanel, la fumée de Serge Gainsbourg n’a pas droit de cité dans les couloirs du métro.

L’affiche du film de Joann Sfar représente le chanteur. Ou plutôt Eric Elmosnino. L’acteur, qui joue le rôle-titre, se tient de profil. De sa bouche sort une volute de fumée. Mais aucune cigarette ne figure sur cette affiche. Peu importe. Pour Métrobus il n’y a pas de fumée sans feu. Ou sans cigarette. La régie ne diffusera donc pas cette affiche sur son réseau.
 
Un coup dur pour Joann Sfar, dessinateur passé derrière les caméras. One World Films et Universal Pictures International France, le producteur et le distributeur du long-métrage, viennent de déclarerd ans un communiqué commun qu’ « alors même qu’il avait été pris soin de ne faire apparaître aucune cigarette sur l’affiche, et que les nouvelles exceptions introduites pour assouplir la loi nous laissait espérer un peu de bienveillance, le service juridique de la RATP a répliqué que l’homme représenté sur l’affiche n’était pas Gainsbourg lui-même, mais l’acteur qui joue son rôle dans le film ».

Il y a un précédent récent à cette affaire lorsque la régie publiciatire avait privé Jacques Tati de sa pipe pour la remplacer par un moulin à vent. Mais la loi Evin, c’est la loi Evin. Pourtant l’auteur de la fameuse loi du 10 janvier 1991 relative à la lutte contre le tabagisme et l’alcoolisme « s’était élevé en avril dernier, rappelle le JDD, pour dénoncer une application abusive de son texte ».La Ratp ne reviendra pas sur cette décision.

« Nous avons créé cette affiche avec une équipe d’artistes, constate Joann Sfar, dépité, dans l’Express, et nous avons mis un point d’honneur à respecter les consignes sur le tabac. Toutes les régies publicitaires l’ont autorisé. Je trouve ça presque insultant pour notre travail ».
 

Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès