Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > La rougeole s’invite à la semaine de la vaccination

La rougeole s’invite à la semaine de la vaccination

La troisième semaine européenne de la vaccination commence aujourd’hui. Elle dure jusqu’au 26 avril. En France, la rougeole est le thème central de cette semaine d’animation et d’information. Avec 600 cas notifiés en 2008, cette maladie est en nette recrudescence dans notre pays.

34 pays européens participent à cette troisième édition de la semaine de la vaccination. En France une vingtaine de régions organise des réunions d’information, des animations et des colloques autour de la rougeole.

Une forte fièvre et une irruption de boutons. Tels sont les symptômes de la rougeole. Récemment, en Haute-Savoie, le décès d’une fillette de 12 ans nous a rappelé que cette maladie virale et contagieuse est loin d’être bénigne et qu’elle est en pleine recrudescence en Europe ou le foyer d’infection le plus virulent se trouverait en Grande-Bretagne.

The Lancet estimait récemment qu’il s’agit de l’un des pays européens les moins armés pour prévenir la maladie. Au début du mois de janvier 2008, cette revue médicale observait que sur la période 2006-2007, sur les 12000 cas de rougeole constatés dans l’Union Européenne, un bon nombre d’entre eux venaient du Royaume Uni où les campagnes de vaccinations en direction des enfants sont insuffisantes pour prévenir efficacement la maladie.

Une maladie qui a tué environ 200000 enfants dans le monde rien qu’en 2007 dont une grande majorité dans des pays n’ayant pas ou peu d’accès au soin.

Selon le bilan provisoire de l’Institut national de veille sanitaire (InVS) il existe en France « des communautés d’enfants et d’adolescents insuffisamment vaccinés qui sont propices à la survenue de foyers épidémiques avec un risque de transmission potentielle à des personnes à risque de rougeole grave". L’InVS Rappelle également que la déclaration de rougeole est à nouveau obligatoire.

Face à la rougeole, un seul remède : la vaccination. Sa tolérance globale est satisfaisante, rappelle la Direction Générale de la Santé, aussi bien pour l’enfant que pour l’adolescent ou l’adulte ». A l’heure actuelle seuls 87% des Français seraient vaccinés. Lil faudrait, d’après les études des épidémiologistes, que 95 % de la population soit vaccinée. Cela empêcherait efficacement la propagation du virus. De plus le vaccin ROR ( rougeole, oreillons, rubéole) est bien toléré. Il faut effectuer une première vaccination entre neuf et douze mois, puis entre treize et vingt-quatre mois. On peut rattraper jusqu’à l’âge de 29 ans.

 

Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles







Palmarès