Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > La « sarkoïsation des esprits » dénoncée par Lilian Thuram

La « sarkoïsation des esprits » dénoncée par Lilian Thuram

Interviewé dans l’hebdomadaire Les Inrockuptibles de juillet, Lilian Thuram n’a pas mâché ses mots. En évoquant tout d’abord le joueur italien Materazzi, il le qualifie de "maladie" en déclarant :De toute façon, Materazzi, c’est une maladie ce type de joueur, ça ne devrait pas exister.

Interrogé ensuite sur l’actualité, il critique encore une fois Nicolas Sarkozy en dénonçant la « sarkoïsation » des esprits : Le problème, c’est qu’on parle de la "lepénisation" des esprits, mais il y a aussi une "sarkoïsation" des esprits ! Personne ne le dit. Un truc de fous : on est en France, un pays dit civilisé et l’on accepte que des gens soient expulsés, j’allais dire "déportés". Cette dernière allusion a vivement été critiquée par le sénateur UMP Roger Karoutchi qui a dénoncé dans un communiqué les "propos inadmissibles" de Lilian Thuram sur la "sarkoïsation des esprits".

A l’heure de la 63e commémoration de la râfle du Vel d’Hiv, il est inacceptable d’assimiler les procédures d’expulsions de sans-papiers en situation irrégulière à la déportation mise en place par les autorités d’occupation nazies, estime M. Karoutchi.


Moyenne des avis sur cet article :  2.87/5   (79 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • (---.---.61.11) 20 juillet 2006 14:10

    Lilian Thuram s’enfonce à chaque fois qu’il prend la parole...Il est ridicule !


    • Jesrad 20 juillet 2006 14:13

      Encore un qui a perdu une belle occasion de se taire ? Le grand problème n’est pas la « lepénisation » ou la « sarkoïzation » ni même la « thuramization », c’est que tous ces gens se prennent tellement au sérieux qu’ils en perdent tout humour, et nous toute envie de les écouter :(


      • Malcolm (---.---.111.212) 20 juillet 2006 14:15

        C’est certainement de celui-là que Calderoli parlait en évoquant un milliardaire communiste.

        Ce qui aurait de la gueule, c’est que le dénommé Thuram restitue à la France, les neuf dixièmes de ce qu’elle lui a permis de stocker sur son compte en banque...

        Mais faut pas rêver, hein dis Lilian ?


        • (---.---.1.1) 20 juillet 2006 14:34

          Ah bon il doit restituer qqch à la France. il a oeuvré je crois dans son métier à la valorisation de la France. Je ne comprends pas ce raisonnnement, vous à votre niveau vous restituez quoi ?


        • Malcolm (---.---.111.212) 20 juillet 2006 17:46

          « il a oeuvré je crois dans son métier à la valorisation de la France. »

          Ah bon, en tapant dans une paume avec les pieds ?

          Alors si ça peut valoriser la France, ce ne peut être qu’aux yeux des imbéciles.

          Et la valeur de la France aux yeux des imbéciles, n’est-ce-pas ?


        • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 21 juillet 2006 09:43

          « Alors si ça peut valoriser la France, ce ne peut être qu’aux yeux des imbéciles. »

          Ben, non, vu que ça n’a pas marché avec vous...


        • lolocas (---.---.81.43) 20 juillet 2006 14:42

          Mais de quoi il se mèle, lui enfermé dans son cocon Turinois, avec ses 150 000 euros qui lui tombent par semaine (sans impôts), de quel droit il se permet de donner des leçons de moralisateur bien pensant.


          • Pecky (---.---.87.194) 20 juillet 2006 15:20

            En quoi le fait qu’il gagne 150 000 euros (source ?) par semaine ne lui permette pas de donner son avis ? Aux dernières nouvelles, il est français, comme toi ou moi et on est en république. J’admire cette propension qu’on les politiques à s’offusquer dès qu’ils entendent une opinion contraire. Et après on parle d’ordre moral...


          • lolocas (---.---.81.43) 20 juillet 2006 19:23

            Déjà il n’est comme nous, puisque ces propos ont une portée nationale, ensuite quand il viendra acquitter ses impots en France et l’ISF (ce qu’il n’a pas fait depuis une dizaine d’années), il se rendra peut-être compte que l’argent publique n’est pas fait pour faire de l’humanisme à deux balles.


          • pecky (---.---.87.194) 21 juillet 2006 09:02

            Joli sophisme et bel amalgame... Que vient faire les impôts d’une personne dans ce débat ? Tu ne payes pas d’impôts en Israël ou au Liban, pour autant ça ne t’empêche pas d’avoir un avis. Un riche qui fait de l’humanisme à 2 balles... C’est antinomique, non ? (uhuh)


          • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 20 juillet 2006 14:59

            J’accepterais que Thuram se taise si Clavier, Barbelivien, Jean Reno, Johnny Halliday et Drucker fermaient aussi leurs gueules.

            Sarkozy a cherché le soutien des people, qu’il ne s’étonne donc pas de prendre un retour de bâtons. Ca s’est toujours passé comme cela et ça continuera encore...

            Mitterrand avait fait la même chose, accumulant les soutiens grâce à un excellent feeling de Jack Lang (c’est une idée qu’il avait eu entre les colonnes de Burenne et l’opéra Bastille), en retour de quoi, Le Luron lui avait dédicacé un « L’emmerdant, c’est la rose... ». De même que ne vous inquiétez pas, il y a des rappeurs qui vont critiquer Diam’s et Djamel s’ils continuent à s’afficher aux côtés de Ségolène...

            Si Thuram a envie de critiquer Sarkozy, ben pourquoi pas, il ya bien des mecs comme Barbelivien qui se permette de le soutenir (quoique, avec des phrases style « Si Nicolas était boulanger, j’irais chercher le pain chez lui ! », je me demande si c’est du soutien utile...). Et à la limite, il est assez pertinent dans ces critiques (pour un sportif) là où les personnalités sus-nommés sont surtout lèche-bottes dans leur soutien...


            • Invité (---.---.28.210) 20 juillet 2006 15:02

              Ca sait parler un footballeur ?????

              Je croyais que leur langage était corporel, tu m’insultes,en parlant de niquer ma m .... je te donne un coup de boule, bien fait !


              • Bouli (---.---.248.214) 20 juillet 2006 15:19

                le mot « déportés » est certes trop fort mais Thuram a raison de parler de « sarkoïsation » des esprits. Au moins un personnage public qui le signale, ça fait plaisir ! On a droit au léchage de bottes made in Drucker and Co. , certains ont une opinion contraire et ont le droit de l’exprimer.


                • ka (---.---.30.12) 20 juillet 2006 15:24

                  Tout à fait d’accord avec toi Ludovic. C’est toujours la même chose, on se permet de juger quelqu’un sur un geste, une parole sans rien connaître véritablement de cette personne. Un jour c’est machin qui gagne trop, un autre c’est un tel qui est trop populaire.

                  J’ai un profond respect pour Lilian Thuram qui ne s’abaisse pas à lécher les fesses de bidulle ou de trucmuche pour qu’on l’apprécie. Il dit ce qu’il pense et tant pis si ça déplaît à certains. Lui son job c’est de jouer au football et d’être performant et c’est le cas que se soit à la Juve ou en équipe de France, pas ou peu de dérapages, un parcours impéccable et respectable, rien à dire. Et ce qui l’a dit beaucoup d’autres le pensent, au moins il a le mérite de ne pas être hypocrite.

                  Oui il gagne beaucoup d’argent comme d’autres footballeurs mais son argent n’est pas tombé du ciel il l’a gagné avec sa sueur et il n’a pas à avoir honte de gagner des millions car personne à sa place n’aurait refusé un tel salaire alors il faut arrêter de s’en prendre à son compte en banque.

                  Moi ce que je retiens de Lilian Thuram c’est son efficacité dans le jeu (un vrai rempart), sa gentillesse, son dévouement pour l’équipe de France, son combat contre le racisme dont il est souvent la proie dans les stades italiens et je me fiche de savoir s’il apprécie ou pas tel ou tel politicien.


                  • Laurent (---.---.140.34) 20 juillet 2006 15:46

                    Nous pensons tous ici (du moins c’est le but de ce site), que nous avons tous un droit égal à la parole, et que par conséquent un footballeur peut parfaitement donner son avis sur la politique, l’art, etc.

                    En revanche, j’ai du mal a cerner Lilian Thuram, qui rapproche les actions de Nicolas Sarkozy de celles des nazis, après avoir affirmé qu’un autre joueur « ne devrait pas exister ».

                    Peut-être se laisse-t-on abuser par la sélection des citations opérée par le journaliste, mais tout de même...


                    • ya bonal (---.---.34.28) 20 juillet 2006 16:09

                      je ne pense que thuram dise que le joueur ne devrait exister physiquement, mais c’est la tricherie, le fait d’user des moyens illicites au football, pour vaincre son advairsaire. faut pas tordre les propos du tres efficace lilian thuram.


                      • Kokumbo (---.---.20.126) 20 juillet 2006 16:45

                        @Jesrad et Malcom,

                        Au nom de quoi Thuram n’aura pas le droit de donner son avis sur le personnel politique de son pays ? Il est d’abord un citoyen français avant d’être un footballeur. Entre Sarkozy et Thuram il y a un contentieux. Après leur dernière rencontre, Sarkozy avait déclaré, je cite : « Thuram est un grand footballeur, mais pas un maître à penser ». Sarkozy s’est permis de juger les qualités intellectuelles de Thuram et la réaction de ce dernier c’est la réponse du berger à la bergère. Je suis sûr que Thuram aurait dit du bien de Sarkozy, on ne vous aurait pas entendu. Et puis c’est quoi ces réflexions sur ces millions, il les a gagnés par son travail et il a le droit de soutenir les gens qui appartiennent au milieu social dont il est isssu contre un démago politicard qui est Sarkozy.


                        • meta-babar (---.---.70.249) 20 juillet 2006 16:51

                          exact, et ce sont les mêmes qui vont critiquer l’isf et les impots en général.


                        • meta-babar (---.---.70.249) 20 juillet 2006 16:49

                          J’ai beaucoup apprécié son discours, il fait beaucoup pour remonter la pietre image que j’ai des footballeurs. Par ailleurs l’article ne sélectionne qu’une certaine partie de ce qu’il a dit, et c’est surtout le reste qui est intéressant.


                          • ethy ethy 20 juillet 2006 17:02

                            Lilian, tu es un bon joueur de football, restes-en la, merci.


                            • Tom C (---.---.117.34) 20 juillet 2006 17:12

                              Je respecterai ce multi millionaire de gauche quand il acueillera chez lui des familles d’agriculteur du tiers monde plutot que de balancer ses pseudo idées de belle ame depuis l’Italie.

                              La naturalisation a un cout (RMI, Allocations etc ..) financé par les gros impots de mon tout petit salaire, il en reste à peine pour moi.


                            • vinz (---.---.111.115) 20 juillet 2006 17:18

                              que ceux qui veulent « parainer » les expulsables le fassent avec leur propre fric pas avec celui de mes impôts ! ils finiront par comprendre que leurs grandes idées ont un coût !


                              • ka (---.---.30.12) 20 juillet 2006 17:51

                                Ce que dénonce Lilian Thuram ce sont les manières de Sarkosy. Il n’est pas de son devoir d’apporter des solutions aux problèmes de l’immigration c’est aux politiciens de trouver ces solutions. Est-ce qu’on attend de tel chanteur ou tel présentateur télé de parrainer les petits immigrés pauvres qui arrivent d’Afrique ? Non, alors pourquoi l’exiger de Thuram ? Il a tout à fait le droit de critiquer les décisions prises par des politiciens sans qu’on vienne lui reprocher de gagner trop d’argent et de ne pas en distribuer un peu aux pauvres, et qui sait peut-être que c’est le cas. Parce que si on part de ce principe Sarkosy aussi est bien payé et pourrait faire vivre une de ces familles immigrées pendant un petit moment avec ce qu’il gagne, sans parler de ces dépenses entre les voitures, les appartements, le personnel, la nourriture, les déplacements, etc... Et qui est-ce qui paye tout ça ? Le contribuable bien sûr, alors que Thuram lui on ne le paye pas avec nos impôts, voilà toute la différence et en plus il est plus efficace dans son job que tous les politiciens réunis.


                              • Johan Johan 20 juillet 2006 17:41

                                Lilian Thuram est un grand joueur et un homme de coeur.

                                Son surnom en 98 etait « le philosophe ».

                                Le mot « deporter » n’est pas verouille que je sache. Quand ma voiture penche d’un cote, elle se deporte.

                                Par ailleurs ce n’est pas un homme politique, maitre de la langue de bois et du derapage controle. Il donnne son avis comme d’autres le font sans qu’on les reprenne.

                                La seule chose que l’on peut craindre, c’est qu’il soit facile de sortir ses citations hors de leur contexte. Ceux qui ont suivi ses interventions comprendront.


                                • Malcolm (---.---.111.212) 20 juillet 2006 17:48

                                  « Son surnom en 98 etait »le philosophe« . »

                                  Je me disais aussi qu’il avait des faux airs d’Anaxagore de Clazomènes...


                                  • boutef (---.---.46.161) 20 juillet 2006 18:30

                                    thuram, enfonce le clou, rabache les mêmes refrains chers aux tiersmondistes, gens bien comme il faut de gauche, et autre stars pleurnichardes (comme emmanuelle beart par ex). ce discour de « celui qui a du coeur » et qui donc privilégie des arguments sensibles, n’admettant aucune contradiction, réduisant systématiquement les opposants au role du méchant raciste, xenophobe, réactionnaire, extremiste, esclavagiste, affreux colon, nazi, blabla bla... il y a suffisamment de pb avec une immigration qui ne s’est pas assimilée (principalement en provenance d’afrique), qui rejette la france, et qui transmet à ses enfants cette haine, à défaut d’un embryon d’éducation et de culture. comment faire pour ne former qu’un peuple ? et éviter un renforcement des groupes ethno-centrés ne cherchant qu’à faire valoir ses propres règles et droits (devoirs ? connaissent pas !) ouvrir tout grand les frontières à une immigration incontrolée, n’est ni plus ni moins qu’un suicide à moyen terme.

                                    pas la peine de me ressortir les bons vieux machins des bienfaits de l’immigration, de la nécéssité de plus de main d’oeuvre, etc...il y a déjà pas mal de chômeurs ici à occuper.


                                    • Libre (---.---.52.68) 20 juillet 2006 18:36

                                      Carton rouge pour un Lilian Thuram sentimental parangon de morale sans conscience politique Par Louis Pinou publié le jeudi 20 juillet 2006

                                      En dehors de ses 18 mètres Lilian Thuram a une nouvelle fois frappé : à côté de la plaque, confondant morale, sentimentalité et politique.

                                      « On parle de « lepénisation » des esprits, mais il y a aussi une « sarkoïsation » des esprits. C’est incompréhensible : on est en France, un pays dit civilisé, et l’on accepte que des gens soient expulsés, j’allais même dire « déportés » », a-t-il affirmé, appelant le ministre de l’Intérieur à ne pas être « aveuglé par l’envie d’être président de la République ».

                                      Signé Lilian Thuram

                                      Je laisse au plumier l’humour habituel de ma plume pour répondre, cher dieu du stade, à l’incommensurable imbécillité de tes propos.

                                      Toi, fils de la République, paré du rouge de la légion d’Honneur, tu ne peux, à la fois jouir du prestige dont la France t’a honoré et déconsidérer ceux qui y vivent en leur prêtant de telles pensées. D’ailleurs, si tu vivais en France, tu saurais combien nous y sommes généreux ; au point de figurer en première place dans les bons plans de tous les malheureux et opprimés de la Terre. Il faut bien qu’un jour quelqu’un te dise ce qu’est un sans papier, attention, le choc est rude : c’est quelqu’un qui se serait introduit illégalement dans une propriété, pas forcément luxueuse - la tienne, en Italie, par exemple- et qui profiterait du potager, de l’armoire à pharmacie, du congélateur, du compteur à gaz, de l’automobile, des draps du propriétaire, le tout sans autre contribution que d’estimer y avoir droit et d’en jouir définitivement !

                                      Que ferais-tu, toi, le moralisateur ? Ameuterais-tu les carabiniers ? Engagerais-tu à titre privé ces malheureux ou préférerais-tu que l’Etat les prenne en charge à coups de millions de dollars. Cette notion devrait te « parler » puisque c’est, pour toi, l’unité de compte de ton salaire ?

                                      Je t’interpelle : expulsion ou pas expulsion de ta propriété ? Engagerais-tu dix jardiniers supplémentaires avec salaires ? Laisserais-tu ta piscine ouverte à sa famille ? Tu peux m’envoyer un mail pour la réponse.

                                      Ton discours manque singulièrement de consistance : vivant luxueusement en Italie - sans clandestins à charge - réserve tes leçons de morale à ton collègue récemment cartonné de rouge et surtout, évite de te montrer ainsi en spectacle, tu deviens pitoyable, comme un certain comique du même tonneau. En France, tu devrais le savoir pour y avoir vécu, que l’accueil des étrangers est une tradition à laquelle nous sommes viscéralement attachés et je te dénie le droit d’évoquer le mot « déportation », moi qui suis fils d’ancien déporté - de Dachau - ça me heurte l’esprit et pas seulement ; je ne développerai pas, tu ne pourrais pas comprendre, d’autres s’en chargent déjà.... A l’avenir, évite le sujet.

                                      A ceux qui sont en règle et qui travaillent : bienvenue ! Aux clandestins : carton rouge ! Quant à tes propos sur Nicolas Sarkosy, ils sont complétement hors de propos.

                                      Louis Pinou de la Motte

                                      http://www.armees.com/Carton-rouge-pour-un-Lilian-Thuram-parangon-de,5101.html


                                      • Zamenhof (---.---.196.149) 20 juillet 2006 21:46

                                        Il n’a dit que des choses fort justes et sensée ce Thuram.

                                        Honneur à lui, enfin un homme digne de ce nom.

                                        Quand au fait de reprocher aux gens de « confondre morale, sentimentalité et politique », il n’a même pas besoin d’être critiqué, c’est en soi un aveu !

                                        Tout est dit


                                        • (---.---.42.143) 21 juillet 2006 06:50

                                          Il n’a dit que des choses fort creuses et absurdes ce Thuram. tu y vois enfin un homme, un vrai...et tu as l’air de les aimer, les hommes, pas vrai ? politique et sentiments, infos et émotions, on ne doit pas systématiquement tout méler. le rationnel, c’est parfois juste nécessaire. au risque de déplaire. point.


                                        • serdan (---.---.239.225) 21 juillet 2006 08:50

                                          Trouvez vous normal que beaucoup d’articles de AgoraVox se termine par une publicité pour le site de Sarkosy et le site de Fabius ?

                                          Moi non si cela se répète !

                                          Un journal doit surveiller le contenu de ces articles et de l’entourage de ses contenus.

                                          Merci de votre réponse

                                          serdan


                                          • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 21 juillet 2006 09:54

                                            Pour revenir sur les propos de Thuram, c’est vrai qu’il va un peu trop loin, et ne prêche au final que des convertis tant une image aussi grossière ne risque pas de convaincre les pros-Sarkozy. Tout au juste sémera-t-il un doute auprès de ceux qui estiment les deux. Peut-être cherche-t-il aussi à se positionner en vue d’une reconversion hors football...

                                            Maintenant, je trouve ça grossier de rentrer dans le lard de Thuram à cause de cela. Je me moque de l’avis de Thuram comme de l’avis de Barbelivien. Ce n’est pas à un people de me dire pour qui voter, Jack Lang a essayé d’influencer le vote sur le TCE en employant des people qui ne connaissaient rien au sujet, on a vu ce que cela donnait...

                                            Je répète encore une fois que Sarkozy, comme tant d’autres avant lui (Miterrand notamment) a toujours eu une stratégie visant à s’entourer de people. Aucun des intervenants qui contestent le droit d’expression de Thuram ne s’est insurgé à l’époque (et pourtant, il n’y a pas plus con qu’un discours politique de Barbelivien...). En retour de bâton, il fait face à d’autres people qui, eux, ne le cautionnent pas...

                                            Et puis, à propos de vos dicours sur les impôts:laissez-moi rire !!!! Johnny Halliday et Christian Clavier soutiennent Sarkozy qui, comme par hasard, défend une baisse de l’ISF dans son programme de rupture ! Et, là encore, personne ne dit rien !


                                            • Yann (---.---.181.238) 21 juillet 2006 10:25

                                              Christian Clavier qui fût membre du PC dans sa jeunesse aaah y sont beaux les cocos !!!


                                              • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 21 juillet 2006 10:31

                                                Ben, il a évolué, vu qu’ensuite il était pote de François Hollande...

                                                Dans le film ’The Edukators’, on voit un ex-68ard devenu multimillionnaire déclarer : « Mon père disait : si avant d’avoir 30 ans tu n’es pas de gauche, tu es sans coeur, si après 30 ans, tu restes de gauche, tu es cinglé... »


                                              • Tom C (---.---.117.34) 21 juillet 2006 15:51

                                                Ou ! le mechant Sarkozy, il veut baisser l’ISF. L’ISF est, pour tous ceux prenant deux minutes et ayant quelques neurones à disposition, un impot antieconomique : le manque à gagner generé par les expatriations des quelques riches français (ils se barrent avec leur patrimoine, d’autres impot qu’il auraient pu payer, leurs sociétés et leurs employés etc ....) ne couvre pas les quelques millions qu’il rapporte. Enfin, si les francais veulent remplacer leur millionaires (comme Thuram qui vient d’ailleurs de se vendre aux espagnols apres les italiens) par des agriculteurs du tiers monde .... libre à eux, mais qu’il ne s’étonne pas le jour ou ils devront vraiment partager les conditions de vie de ces pauvres immigés.


                                              • armand (---.---.216.223) 23 juillet 2006 11:31

                                                Anti-économique aussi, l’ISF, car il frappe des biens immobiles (les oeuvres d’art y ont échappé de justesse). En somme, un smicard qui hérite d’un appart parisien peut être obligé de le vendre, à cause de l’ISF, tandis que le produit de la vente (il y a des plus-values énormes pour ceux qui ont acheté il y a huit ans, par ex) ne sera pas taxé. Cherchez l’erreur...C’est une prime à la spéculation.


                                              • nono (---.---.94.25) 23 juillet 2006 10:45

                                                Mais on a rien a foutre des Lilian Thuram qui n’est qu’un mec en short qui tape dans un ballon et aucun cas un intellectuel et encore moins un elu du peuple...

                                                Alors Lilian Thuram qui a deux neuronnes continue a taper dans son ballon car il est largement paye pour le faire et ca demande pas d’effort intellectuel....alors vu son salaire il devrait au moins la dignite de ferme son clapet.

                                                Alors que les footballeurs tapent dans leurs ballon, que les humouristes comme dieudonné essaye de nous faire rire (desole je ne suis plus client) et que les politiques face de la politique.....

                                                Des que les sportifs ou les artistes font de la politique c’est pour nous debiter des conneries....et notamment pour entretenir la victimisation communautaire....


                                                • Makiavel (---.---.46.124) 23 juillet 2006 11:39

                                                  Et si nous, en guise de riposte, on parlait de la Thuramisation du « 20 heures » de TF1 ???


                                                  • Makiavel (---.---.46.124) 23 juillet 2006 11:46

                                                    Eh ! Vous savez où il est né, Thuram ?

                                                    A Pointe-à-...Pitre !

                                                    Ça ne s’invente pas. smiley)


                                                    • jumper (---.---.22.129) 9 août 2006 11:06

                                                      Heureusement qu’il y a aussi des people de la trempe de L.T. et pas que des lèches bottes comme le malhonnete Guy Drut, le BB rose judoka j’ai oublié son nom etc.. et les clavier,Reno, Barbelivien etc... ceux là me sortent par les trous de nez qui pleurent sur leur impôts avec leur sale fric BRAVO LILIAN et continue de donner ton avis on en a besoin !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès