Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > La victime de Marc Machin : « J’ai eu beaucoup de chance (...)

La victime de Marc Machin : « J’ai eu beaucoup de chance »

Appelons-ça le mauvais sort. Cette fois, Marc Machin, 27 ans, n’est plus accusé à tort. Il reconnaît les faits. Libéré pour un meurtre qu’il a toujours nié, cet homme de 27 ans est aujourd’hui écroué et mis en examen pour avoir très violemment agressé sexuellement une femme à Paris. Le témoignage de la victime est accablant. Tout autant que le parcours de l’agresseur.

Marc Machin est sorti de prison en octobre 2008 après avoir passé 6 ans et dix mois en prison pour un meurtre commis à Neuilly (Hauts-de-Seine), meurtre qu’il a toujours nié et pour lequel il avait déposé une demande de révision. Celle-ci devait être examinée le 24 juin par la commission de révision des condamnations pénales de la Cour de cassation. Composée de cinq magistrats de la Cour de cassation, cette commission « devra se prononcer sur l’opportunité de réviser le procès de Marc Machin.

Pour l’heure, Marc Machin, reconnaît bien avoir agressé, le 5 juin, une jeune femme de trente cinq ans, dans le 20ème arrondissement de Paris. Celle-ci la reconnu formellement. Sur Europe1 elle décrit précisément les faits :
 
« Il semble que j’ai été suivi depuis le métro. Je ne m’en suis absolument pas rendue compte. Moi j’habite à 10 minutes de cette station de métro. Après je suis rentrée dans mon immeuble. Il était quinze heures. J’ai absolument pas senti que quelqu’un s’était faufilé derrière moi.
 
Dans le couloir, j’ai senti une présence. Une fois que j’ai poussé la porte de la cour, je me suis arrêtée pour que cette présence me double et la présence ne me doublait pas. Je me suis retournée et il y avait quelqu’un qui regardait sous ma jupe. Quand j’ai vu cette personne qui regardait sous ma jupe j’ai réagi un peu… enfin j’ai été très spontanée et je lui ai foutu, je lui ai filé une gifle. Il a pas du tout apprécié je crois et il s’est tout de suite retournée contre moi très violemment, il m’a battu. il m’a cassé une dent et c’est après avec son poing qu’il m’a agressé sexuellement.
 
J’ai crié. Ça ne l’a pas arrêté. J’ai vraiment beaucoup saigné. Ça ne l’a pas arrêté. Et en fait mes cris ont alerté un voisin qui était présent, qui est intervenu et qui l’a poursuivi et ça ça l’a arrêté […] Je veux juste décrire la scène parce que j’ai l’impression que ça a été minimisé dans certains médias. Je voudrais juste qu’on sache que ça a été une agression très violente. Que j’ai eu de la chance. J’ai eu beaucoup de chance que mon voisin soit là parce qu’il ne s’arrêtait pas. Ce n’était pas une histoire de portable sous ma jupe, la violence qui était là était certaine ».

Le témoignage de la victime (qui a trois jours d’Interruption du temps de travail) et de son voisin, ainsi que les enregistrements vidéos des caméras de surveillance installées à la station de métro Gambetta ont permis à la police d’appréhender l’agresseur lundi dernier, dans le 18ème arrondissement de Paris, près de son domicile. Il y ont trouvé un pantalon taché de sang, actuellement en cours d’analyse.

L’agresseur, selon ses propres termes, aurait été mu par une « pulsion  » résultant des six ans passés en prison. « Maintenant, a expliqué son père sur Europe1, il n’y a plus qu’à rendre des comptes à la justice et à se faire soigner ». Mais, a t-il encore précisé, « je sais très bien qu’il ne se fera pas soigner puisqu’il ne l’a jamais été depuis sept ou huit ans ».
 
Sans ternir le témoignage de la victime, il faut rappeler que le parcours de Marc Machin est semé d’embûches. Lui qui rêvait, après sa condamnation, refaire sa vie, est rattrapé par son passé. « Placé à l’âge de 3 ans, violé à 7 ans, Marc Machin a connu une enfance de misère, une adolescence de défonce, puis la prison, à 19 ans ». A Libération il confiait avoir besoin de se reconstruire. « Pour l’instant, c’est sûr, je ne suis pas construit du tout. »

 

Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles







Palmarès