Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > La vie gâchée d’une lycéenne infanticide

La vie gâchée d’une lycéenne infanticide

17 ans et déjà maman. Cela n’a choqué personne. Ce qui choque c’est qu’elle aurait étouffé son nouveau-né dès sa naissance et enfermé le corps dans un sac en plastique. Un acte de désespoir qui lui vaut d’avoir été mise en examen samedi 24 novembre pour « meurtre aggravé ».

La jeune fille, rapporte Le Nouvel Obs, « avait accouché seule à son domicile à Souillac », elle « aurait étouffé son nourrisson avant de le placer dans un sac plastique, dans le garage de la maison familiale, où le corps a été retrouvé jeudi par les gendarmes. Selon les premières constatations, le décès du nouveau-né remonterait à la fin du mois d’octobre ou au début du mois de novembre ».

Sa famille ignorait tout de sa grossesse. Mais également les sapeurs-pompiers du Lot. Elle y était volontaire depuis trois ans et très appréciée car elle se montrait très investie. « Scolarisée au lycée Clément Marot à Cahors (Lot), la jeune fille diplômée d’un BEP Action sanitaire et sociale est actuellement inscrite en 1re d’adaptation en vue de poursuivre des études d’infirmière », précise Le Nouvel Obs.

« Le père de l’enfant, âgé de 18 ans, aurait quitté la région lotoise ». A l’instar de la famille de la jeune fille, il prétend tout ignorer de la grossesse de sa petite amie. Une petite amie qui, si l’excuse de minorité n’est pas retenue, risque la réclusion criminelle à perpétuité.


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (9 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Les thématiques de l'article


Palmarès