Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Laïcité : Michèle Alliot-Marie ouvre la boîte de pandore

Laïcité : Michèle Alliot-Marie ouvre la boîte de pandore

« Nous avons probablement besoin de repréciser ce que sont les dérives sectaires et leurs qualifications pénales », vient d’explique la ministre de l’Intérieur et des Cultes, Michèle Alliot-Marie au quotidien La Croix. Faut-il comprendre que ce qui était considéré comme une secte ne le sera plus ? C’est à craindre.

Nicolas Sarkozy avait ouvert les hostilités à propos de la loi de 1905. C’est maintenant son petit soldat, Michèle Alliot-Marie qui s’y colle. En en rajoutant dans la provocation, elle estime dans La Croix que « certains ont une conception assez archaïque, voire sectaire, de la laïcité ». Argument choc !

Bien sûr, officiellement, on ne va pas relancer la vieille querelle qui opposa naguère la calotte et les tenants de la laïcité. Mais aujourd’hui, il ne fait aucun doute qu’en ostracisant les partisans de la loi telle qu’existe, le pouvoir en place donne des gages aux Témoins de Jéhovah, à la Scientologie et à tous les groupe sectaires déguisés en associations cultuelles qui déjà se frottent les mains.
Jusqu’à présent, elles ne peuvent recevoir de subventions, avec « les petites transformations » apportées par Michèle Alliot-Marie, c’est un boulevard qui s’ouvre devant elles.

Est-il utile de changer la loi de 1905 ? Pour Michèle Alliot-Marie, la société a changé et « certaines modalités de la loi de 1905, qui créent des entraves à l’exercice des cultes, doivent être adaptées ».


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès