Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Le gouvernement lance un plan de lutte contre les AVC

Le gouvernement lance un plan de lutte contre les AVC

La ministre de la santé et des sports, Madame Roselyne Bachelot, a présenté lors du dernier conseil des ministres un plan de lutte contre les accidents vasculaires cérébraux (AVC) pour les années 2010-2014.

L’AVC touche chaque année 130 000 personnes, constitue la troisième cause de mortalité chez les hommes, la seconde chez les femmes (soit 30 000 décès par an) et la première cause de handicap acquis chez l’adulte (225 000 personnes).

L’objectif est de diminuer de 6 % d’ici 2014, les décès ou la dépendance, mesurés après un an, des patients victimes d’un accident vasculaire cérébral.

Ce plan de lutte s’articule en 4 axes majeurs :

1. - Informer la population sur les AVC

Cette première priorité visera à améliorer l’information de la population et donc d’agir sur la prévention. Cette information portera sur les AVC depuis les signes d’alerte jusqu’aux moyens d’accompagner le handicap. Des campagnes d’information, des actions de prévention et de dépistage seront organisées en mettant notamment l’accent sur les facteurs de risques associés (tabac, hypertension). Des mesures d’éducation pour les patients à risques ou déjà touchés par un AVC seront prises.

2.- Créer un environnement institutionnel adapté

Le gouvernement va renforcer les capacités hospitalières en créant 55 nouvelles unités entre 2010 et 2011 (30 en 2010, 25 l’année suivante), le nombre actuel étant déjà de 85 unités. Tous ces services seront regroupés sous l’appellation nouvelles « Unité Neuro-Vasculaire » ou UNV. Par ailleurs des appels à projets seront lancés dans les régions afin d’améliorer la coordination entre hopitaux et structures médico-sociales. Il s’agira de faire connaître largement les expériences ayant fait leur preuve, faciliter leur mise en oeuvre généralisée et faciliter les retours d’expériences.

3.- Améliorer la prise en charge des AVC par les professionnels de santé

L’accent sera mis sur la formation des personnels médicaux et paramédicaux afin que la prise en charge des AVC soit intégrée dans la formation initiale des professionnels les plus concernés. Le développement et la diffusion de guides de bonnes pratiques et de protocoles opérationnels sera aussi pris en compte.

4.- Promouvoir la recherche et réguler la démographie des professionnels de santé

La recherche française sur les AVC est à l’heure actuelle essentiellement clinique. Les expériences menées à l’étranger montrent que l’apport des sciences humaines et sociales est déterminant dans l’action face aux AVC. Le gouvernement va donc favoriser l’intégration de ces disciplines dans la recherche française.

Enfin, un coordonnateur AVC sera désigné dans chaque agence régionale de santé afin de veiller à l’adéquation entre l’offre de soins et les besoins de la population.

134 millions d’euros seront consacrés à ce plan de santé publique.
 

Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès