Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Le paludisme tue toujours en 2008

Le paludisme tue toujours en 2008

La paludisme continue ses ravages dans le monde et notamment en Afrique. C’est un des maux les plus meurtriers d’Afrique et touche souvent les plus faibles : femmes enceintes et enfants. On dénombre plus d’un million de morts par année dont la quasi-totalité en Afrique (90 %).

Le paludisme est une maladie parasitaire que les moustiques transmettent. Les régions intertropicales d’Afrique sont touchées, mais également l’Asie et l’Amérique latine.

Les dirigeants des pays concernés doivent prendre conscience des risques. Le Partenariat « Faire reculer le paludisme » travaille dans ce sens. Vendredi avait lieu la première journée mondiale contre le paludisme. Le partenariat appelle à accroître les financements auprès des bailleurs internationaux.

Awa Marie Coll-Seck qui est directrice exécutive du partenariat affirme : "Un engagement politique fort dans les pays où le paludisme est endémique, permettant une augmentation substantielle des demandes de financements internationaux, sera nécessaire pour poursuivre les progrès".

Des progrès, il faut faire des progrès

En cette première journée de lutte contre le paludisme, Awa Marie Coll-Seck précise que "Les donateurs ne peuvent répondre qu’aux demandes des pays et aux priorités qu’ils fixent". Il faut que le programme d’éradication de la maladie soit clair et efficace. L’efficacité d’un plan de grande envergure contre ce fléau ne peut être réelle sans une prise de conscience politique et des engagements politiques forts. C’est ce qui est constaté : le nombre de cas de paludisme a été réduit de manière très importante (la moitié des cas), dans les pays où la volonté politique est forte.

Le mal doit être pris à la racine : les traitements sont importants, mais les populations ne doivent pas non plus rester dans l’ignorance et la méconnaissance. La distribution de moustiquaire à un grand nombre doit également être pris en compte.

Il reste encore beaucoup de progrès à faire, mais cette première journée mondiale contre le paludisme est un premier pas dans ce sens.


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès