Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Le podcast politique est à la mode

Le podcast politique est à la mode

L’ancien premier ministre, Laurent Fabius, actuellement député PS de Seine-Maritime vient de mettre en ligne sur son site internet un podcast afin de « parler directement » aux Français.

Le podcasting est la mode dans le milieu politique. Tous les nouveaux outils de communications, et notamment ceux qui proviennent des nouvelles technologies de l’information et de la communication sont bons pour toucher un nouvel électorat. Le podcast semble donc à l’ordre du jour pour tous les politiques qui ne veulent pas se faire doubler par leurs concurrents : être à la pointe technologique pour ne pas passer dans la génération "dépassée". Le podcast est un moyen de communication qui utilise le son (ou l’image), c’est un fichier sonore (ou vidéo) au format MP3 et qui peut donc être écouté au moyen d’un lecteur MP3 disponible sur un ordinateur ou son lecteur baladeur. Désormais, l’utilisation du fil RSS permet à l’utilisateur d’être prévenu automatiquement de l’actualisation, c’est-à-dire de l’arrivée d’un nouveau fichier en ligne, il permet aussi d’automatiser le téléchargement d’émissions sonores ou vidéos.

Laurent Fabius, député PS de Seine-Maritime vient donc de diffuser sur son site Internet un podcast (son uniquement) qui traite du Contrat Premier Emploi (CPE) et de l’état actuel du marché du travail pour les jeunes. L’ancien premier ministre devrait rééditer l’expérience puisqu’un second podcast est prévu d’ici une quinzaine de jours. Il souhaite instaurer une période régulière d’actualisation : un vendredi sur deux à midi sera consacré au podcast.

Laurent Fabius n’est pas le seul à vouloir « parler directement » aux français, Alain Carignon, président de l’UMP en Isère, annonce lui aussi un podcast régulier (hebdomadaire) à partir du 10 février sur son blog.

Les blogs sont de plus en plus utilisés par les politiques qui y voient un moyen de toucher de nombreux citoyens qui s’intéressent à la vie politique de proximité grâce à Internet. Les citoyens ne sont plus passifs et peuvent commenter et dialoguer de manière directe et interactive sur ces blogs. Le podcast reste en revanche plus directif puisqu’il s’agit d’une diffusion sonore ou vidéo.

Les blogs via Internet ont ceci de nouveau pour les différentes classes politiques qu’elles n’ont pas un temps de parole limité et imparti comme à la télévision ou à la radio. Le podcast est donc un bon compromis pour s’exprimer librement et éventuellement longuement. Encore faut-il que les internautes téléchargent les fichiers et les écoutent.

Le phénomène du blog politique débute en France, il va certainement s’amplifier lors du débat de la présidentielle de 2007. Une partie de la campagne à l’élection présidentielle s’appuiera sans doute sur Internet et les blogs. Aux Etats-Unis, les politiciens blogueurs ont montré que ce nouveau moyen de communication n’était pas négligeable : non seulement il a permis d’instaurer un dialogue continu avec l’électorat, mais il a également offert la possibilité de lever des fonds importants grâce aux militants. Les blogs politiques français vont-ils connaître le même exemple ?


L’Equipe AgoraVox

 

 Vous pouvez lire aussi :

Vers un réseau global wifi à l’échelle de la planète avec Fon ?

Le podcast est-il "de la merde" ?

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (2 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès