Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Le président de la Chambre de commerce d’Ajaccio en examen

Le président de la Chambre de commerce d’Ajaccio en examen

« Favoritisme, escroquerie en bande organisée, détournement de fonds publics et association de malfaiteurs ». Ça fait beaucoup pour un seul homme. Surtout quand cet homme est Raymond Ceccaldi, c’est-à-dire le président de la Chambre de commerce d’Ajaccio.

Raymond Ceccaldi est mis en examen et écroué aujourd’hui vendredi 21 décembre à Marseille. Selon Le Monde, on lui reproche, ainsi qu’à quatre personnes dont trois employés de la chambre de commerce d’Ajaccio, « des malversations financières présumées au sein d’une société de sécurité ».
Les quatre personnes restent en liberté sous contrôle judiciaire.

L’affaire qui commence à peine et serait très importante impliquerait d’autres personnes. Selon Le Monde, « Les enquêteurs soupçonnent la Chambre de commerce de surfacturations, pour un montant évalué à plusieurs millions d’euros entre 2003 et 2006, dans l’attribution de marchés en faveur de la Société méditerranéenne de sécurité (SMS) ».

Le gérant de la SMS, Antoine Nivaggioni qui est aussi le frère d’un élu corse nationaliste, est actuellement en fuite. Il est recherché.

Le juge Charles Duchaine, attaché au pôle financier interrégional, suit le dossier.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (2 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès