Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Le rapport Attali édité dans le privé

Le rapport Attali édité dans le privé

Le rapport que Jacques Attali vient de remettre à Nicolas Sarkozy sera édité par les éditions XO dirigées par Bernard Fixot (lire ce portrait complet). Coédité plus précisément. Avec La Documentation française.

Les Echos avaient publié le rapport en ligne vendredi 18 janvier. Sur son site le quotidien explique que Jacques Attali avait tenté « d’obtenir le retrait de ce document ». Mais pourquoi ? Le rapport est officiel, il est public. Pas question d’en retirer le contenu du site se dit la direction des Echos qui finalement obtempère :
« C’est finalement à la demande de l’éditeur Bernard Fixot, lequel s’est présenté comme propriétaire des droits de ce rapport qui sera coédité par XO Editions et La Documentation française, que Les Echos ont dû se résoudre, en fin d’après-midi, sous peine de poursuites judiciaires, à retirer du site la version intégrale de ce document ».

« S’il s’agit bien d’un rapport de commission, donc d’un document officiel, c’est un éditeur privé qui s’est en fait assuré des droits de la publication : XO Editions. Et son président, Bernard Fixot, n’a pas apprécié la "fuite" dans la presse. Lundi, il annonce qu’il compte déposer plainte contre Les Echos pour "vol, recel et contrefaçon", au motif que le rapport a été "mis en ligne et reproduit dans des conditions illicites, sans autorisation de quiconque et par des moyens frauduleux" », rapporte Libération.

Dans un communiqué, Jacques Attali précise que « les textes qui circulent en ce moment sur les travaux de la Commission pour la libération de la croissance française sont des textes provisoires, qui ont été largement modifiés et qui comportent de très nombreuses erreurs ».

Le rapport sera non pas édité, amis co-édité par La Documentation française et XO éditions. Ce n’est pas une première. De plus, le rapport est déjà mis en ligne, avec les corrections, sur le site de La Documentation française qui, elle, contrairement à XO éditions, n’attaquera pas Les Echos. « Il s’agit après tout d’un rapport qui intéresse tout le monde », a expliqué La Documentation française à Libération.


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles







Palmarès