Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Le Sénat va civiliser les propriétaires de chiens dangereux

Le Sénat va civiliser les propriétaires de chiens dangereux

Le conseil des ministres a approuvé un projet de loi garantissant des mesures de protection renforcées contre les chiens dangereux. Ce texte vise bien entendu en premier lieu leurs maîtres, qui devront davantage être responsabilisés. La ministre de l’Intérieur Michelle Alliot-Marie précise que les mesures proposées ont été inspirées par « une série d’incidents dramatiques qui se sont produits ces dernières semaines » faisant ainsi référence à un enfant décédé et à plusieurs personnes blessées. Les propriétaires de chiens méchants, toute races confondues, se verront soumis à deux obligations : se voir délivrer une attestation d’aptitude autorisant la détention de ces chiens et soumettre ces mêmes chiens à une évaluation de comportement, qui devra être renouvelée régulièrement.

Michelle Alliot-Marie indique que « tout propriétaire de chien ayant mordu une personne devra se soumettre à ces impératifs et signaler l’incident en mairie ». Interrogée par les journalistes, la ministre de l’Intérieur apporte davantage d’éléments. « Il s’agit en premier lieu pour les propriétaires de chiens dangereux d’avoir une formation avec une habilitation qui devra être déposée en mairie au moment de la déclaration ». Mme Alliot-Marie ajoute qu’ « il s’agit également d’avoir une évaluation par un vétérinaire des caractéristiques du chien » en insistant sur le fait que l’objectif est d’avoir un système offrant davantage de sécurité à tous.

Le projet prévoit de lourdes peines pour la détention de chiens de première catégorie nés après le 7 janvier 2000, au rang desquels figurent les pitbulls, ces fameux chiens d’attaque qui seraient aujourd’hui au nombre de 40 000 en France. Laurent Wauquiez, porte-parole du gouvernement, tient à indiquer que « les points adoptés répondent à une exigence formulée depuis longtemps par la SPA » (Société protectrice des animaux). Le texte devra être examiné par le Sénat le 25 octobre prochain. Les parlementaires semblent déjà d’accord avec le mot d’ordre de Mme Alliot-Marie : « Plus d’indulgence pour les propriétaires de chiens mordeurs ».


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (2 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès