Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Le Sida touche aussi les seniors

Le Sida touche aussi les seniors

Un quart de la population atteinte par le Sida dépasse les cinquante ans d’âge. C’est ce qui ressort du dernier bulletin de l’Organisation Mondiale de la Santé publié mardi.

Les seniors, selon cette étude, se protégeraient moins que leurs cadets. Aux Etats-Unis, entre 2003 et 2006, on note 20 à 25 % de la proportion des 50 ans et plus dans les patients séropositifs. Cette génération qui a vécu l’âge d’or de l’amour libre est sans doute moins à l’aise avec l’usage du préservatif que la « génération capote ». Pourtant a cinquante ans, la vie et en particulier la vie sexuelle n’est pas terminée. A n’importe quel âge, mieux vaut donc se protéger.

Le problème, souligne le rapporte de l’OMS, c’est que les personnes de plus de cinquante ans « sont rarement testées pour le virus et le diagnostic est souvent repoussé ».

Par ailleurs, note le professeur George Schmid, chercheur travaillant pour le département du VIH/sida de l’OMS, « une fois déclarées positives, le virus progresse plus rapidement » pour cette catégorie de personnes.

D’autres raisons sont mises en avant par les chercheurs. Les infections provoquées par un défaut de protection « seraient également favorisées, selon le professeur George Schmid, rapporte news.doctissimo.fr , par l’amincissement de la muqueuse vaginale avec l’âge ».

La même source souligne que la mise sur le marché de certains médicaments de type Viagra pourrait avoir des conséquences sur cette tendance inquiétante. Des hommes qui « normalement auraient dû diminuer ou cesser, précise encore doctissimo, leur activité sexuelle l’ont au contraire élargie ».

Cette assertion est démentie par le docteur Fittipaldi de Pfizer (qui commercialise le Viagra) qui estime qu’il « n’y a pas d’évidence scientifique en faveur d’un lien entre l’utilisation de Viagra et l’augmentation du sida chez les personnes âgées », toujours selon la même source.

Il se pourrait même selon lui qu’au contraire la prise de Viagra permettrait aux hommes concernés, en renforçant leur érection, « de garder leur préservatif en place ».

Il n’y a évidemment pas de solution miracle sinon celle de se protéger, que leur médecin traitant leur propose un dépistage régulier et leur rappeler que le Sida, mais aussi les Maladies sexuellement transmissibles sont en recrudescence.



Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès