Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Le virus mystérieux de la maladie respiratoire fait six nouvelles (...)

Le virus mystérieux de la maladie respiratoire fait six nouvelles victimes.

L’affection respiratoire inconnue a fait six nouveaux morts dans une maison de retraite à Toronto, au Canada. Ces nouvelles victimes portent le nombre de décès de personnes âgées de 50 à 95 ans à 16.
"Toutes ces personnes âgées ont été diagnostiquées comme atteintes par la maladie et elles ont été hospitalisées", a indiqué le docteur David McKeown, responsable médical de la santé de Toronto. (Xinhua)

Au total, 70 résidents, 13 employés et 5 visiteurs ont été diagnostiqués porteurs de cette mystérieuse maladie. La cause de cette épidémie reste encore inconnue. David Mc Keown estime que « ce début d’épidémie est sous contrôle ». (Radio Canada)

Un syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) avait tué 44 personnes pendant l’été 2003 à Toronto. Mais les autorités sont formelles : il ne s’agit ni du SRAS, ni d’une grippe aviaire, ni d’une autre grippe commune.

Les médecins canadiens appellent la population à la plus grande circonspection car plusieurs cas de maladies respiratoires ne sont même pas diagnostiqués.

Mercredi 05 octobre

Un début d’épidémie de maladie respiratoire inquiète les autorités sanitaires. Depuis vendredi dernier, cette maladie respiratoire inconnue a déjà fait 10 morts dans un foyer pour personnes âgées à Toronto. 70 résidents, 12 employés et 2 visiteurs ont été diagnostiqués porteurs de cette mystérieuse maladie. Les tests médicaux pour identifier la cause de leurs troubles respiratoires se poursuivent. David Mc Keown, directeur médical de la santé publique de Toronto, a annoncé à la télévision canadienne (CTV) que le nombre des personnes infectés est en hausse, malgré l’état stable de certains patients (Xinhua).

Les trois hôpitaux qui ont accueilli les personnes touchées par le virus ont été isolés, et des mesures de précaution ont été prises, telles que l’usage de gants, de robes, de masques et de lunettes protectrices.

"Les examens jusqu’à présent faits nous ont permis de savoir qu’il ne s’agissait pas de la grippe, nous savons que ce n’est pas le SRAS, nous savons que ce n’est pas la grippe aviaire", a, quant à elle, indiqué Allison McGeer, consultante en matière de maladies infectieuses à l’hôpital Mount Sinai de Toronto. "Il y a beaucoup d’autres virus (...) et le laboratoire du ministère de la santé de l’Ontario travaille très fort afin d’identifier lequel de ces virus cela pourrait être", a-t-elle dit. (Matinternet)

Le ministère ontarien de la santé, qui tente d’identifier ce mystérieux virus respiratoire, croit qu’il est possible que le virus ne puisse jamais être identifié.


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès