Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Les attentats d’Alger signés Al-Qaida au Maghreb islamique

Les attentats d’Alger signés Al-Qaida au Maghreb islamique

Alger, mardi 11 décembre. 26 morts officiellement. 62 morts selon des sources non officielles. Quoi qu’il en soit, les deux attentats simultanés d’hier ont été terribles. Al-Qaida au Maghreb islamique les revendique. L’ex-GSPC jubile. Alger pleure.

Sur internet l’ex-GSPC, devenu Al-Qaida au Maghreb islamique, vient de publier un communiqué dans lequel il revendique les attentats hier en plein Alger (voir Agoravox).

« Un bus bondé d’étudiants qui passait à proximité est pulvérisé, faisant des dizaines de morts. Vraisemblablement cible des terroristes, la façade blanche du Conseil constitutionnel est soufflée ; une partie de l’immeuble s’est effondrée, emprisonnant sous les gravats de nombreuses victimes, que les sapeurs-pompiers peinent à délivrer...
Des passants sous le choc, hagards, d’autres ensanglantés, courent dans tous les sens. Alors que les forces de l’ordre sécurisent le périmètre au rythme des sirènes d’ambulances, une seconde bombe de plus forte intensité secoue la ville. C’est un kamikaze qui vient de se faire exploser dans une voiture suicide à Hydra, le quartier chic le plus sécurisé de la capitale », rapporte Le Figaro.

Ces deux actions simultanées ont pulvérisé les bureaux du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et endommagé les bureaux à Alger du Haut Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR).


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles







Palmarès