Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Les Frères Grimm ont croisé un Démon

Les Frères Grimm ont croisé un Démon

Avec "Les Frères Grimm", dernier film signé par Terry Gilliam, il va falloir compter sur un cinéma conte de fée, qui mélange sorcières, ogres, dans un monde fantastique totalement décalé.

Terry Gilliam, est un réalisateur hors du commun, capable de créer des mondes totalement différents les uns des autres mais à chaque fois, emplis d’une dose personnelle qui fait tout le charme de ses films. Il est ainsi l’auteur de l’inénarrable "Monty Python : sacré Graal" et "Monthy Python : le sens de la vie", mais aussi "Brazil", "Bandits Bandits", et dans un autre registre "Les aventures du Baron Munchausen", et dans un autre registre encore "L’Armée des douze singes" et "Las Vegas Parano". Son dernier film : "Les Frères Grimm", sera donc encore une fois à la marge de ce que l’on aurait pu attendre d’un tel film.

Toutefois, à son palmarès, on ne peut omettre l’échec retentissant, mais dont le making of est somptueux, de l’adaptation de "Don Quichotte". Le making of du film qui ne vit jamais le jour, maudit face aux accidents qui se succèdent, est un documentaire signé de Keith Fulton et s’intitule "Lost in La Mancha".

Le dernier film, "Les Frères Grimm" est une adaptation libre de la vie des frères Grimm célèbres pour leurs capacités à conjurer les malédictions, à rompre les sortilèges et à combattre les démons. Le film de Terry Gilliam crée un savant mélange d’humour, d’horreur, de magie et de fantastique.

Trolls, sorciers, démons, dragons, gobelins et autres créatures n’ont qu’à bien se tenir, personne ne craint rien si les Frères Grimm sont aux alentours. Mais la réalité, même si parfois elle est proche du fantastique n’en reste pas moins différente : les frères Grimm sont en réalités de parfaits escrocs qui demandent à des complices cachés de jouer du dragon, de se déguiser en sorcière. L’entreprise est lucrative, jouer sur la peur des gens est très rémunérateur.

Mais comme tout bon arroseur arrosé, les meilleurs contes de fées ont une fin : un général leur demande bientôt d’aller user de leur magie au village maudit de Marbaden car une histoire morbide y règne : les petites filles du village maudit sont enlevées les unes après les autres et personnes ne les retrouve. Une malédiction règne sur Mabaden, et les villageois payent de leurs filles qui disparaissent mystérieusement.

Le fantastique rejoint la réalité, car il ne s’agit pas d’enlèvement en règle, et les Frères Grimm vont devoir batailler contre d’étranges créatures, et notamment une Reine du Miroir, créature interprétée par la diabolique Monica Belluci.

Le film a été réalisé à Prague. Pour les besoins du film, un village entier a été construit, un village cerné d’une forêt lugubre, sombre, où l’ombre menace l’imagination. Les décors sont à la hauteur de la magie du film, et de l’esthétique cinématographique déployée par Terry Gilliam.

Les Frères Grimm ont véritablement croisé un Démon : Terry Gilliam, un Démon génie du cinéma.


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès