Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Les jeunes préfèrent la cocaïne

Les jeunes préfèrent la cocaïne

Bonne et mauvaise nouvelle. La consommation d’alcool, de tabac et de cannabis est en stagnation, voire en baisse, chez les jeunes qui en revanche consomment davantage de produits illicites et de produits détournés. C’est ce qui ressort d‘une étude publiée aujourd’hui par L’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT).

Cette enquête a été menée en 2008 auprès de 39 542 jeunes Français métropolitains de 17 ans présents lors de la Journée d’Appel de Préparation à la Défense. Elle portait sur leur santé et leurs consommations de produits psychoactifs.

L’Observatoire présente les premiers résultats de cette enquête publiés dans le numéro 66 de Tendances. Intitulé « Les drogues à 17 ans Résultats de l’enquête ESCAPAD 2008 », il, présente les niveaux d’usages d’une quinzaine de substances, des plus aux moins utilisées. Des licites aux illicites, en passant par les substances détournées de leur usage courant.

Selon l’étude, « l’alcool, le tabac et le cannabis sont les trois produits les plus diffusés. Les filles sont moins concernées que les garçons par ces consommations, excepté pour le tabagisme dont les niveaux d’usage semblent équivalents dans les deux sexes ». L’usage des ces produits est en régression. On note aussi une baisse des niveaux d’expérimentation. Moins d’usage quotidien et moins d’expérimentation, mais un niveau constant pour les ivresses.

L’étude souligne que « la consommation de la cocaïne, des amphétamines, de l’ecstasy, de l’héroïne et de plusieurs autres produits psychoactifs illicites est en nette augmentation ». Les jeunes consomment moins ces produits que l’alcool, le tabac, et le cannabis, mais « les niveaux d’expérimentation de toutes ces substances psychoactives illicites » sont en augmentation constante depuis 2000. Et on tente ces expériences plus jeune, à 16 ans en moyenne. L’autre point inquiétant est la diffusion des substances rares qui est en augmentation. La cocaïne d’abord, le GHB et la Kétamine.
 
L’usage du LSD augmente aussi, dans une moindre mesure, ainsi que celui du Subutex®. On constate également une forte hausse (de 5,5 à 13,7%) des poppers et autres produits inhalant.

 

Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles







Palmarès