Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Les médias ne doivent plus évoquer les attentats de Charm-el-Cheikh, selon (...)

Les médias ne doivent plus évoquer les attentats de Charm-el-Cheikh, selon les autorités judiciaires égyptiennes

LE CAIRE (AP)

Le procureur général égyptien a publié un ordre samedi qui interdit aux médias nationaux et étrangers d’évoquer les attentats qui avaient fait 63 victimes le 23 juillet à Charm-el-Cheikh dans l’intérêt de l’enquête.

« Pour des considérations judiciaires et pour ne pas gêner les enquêtes en cours ainsi que les procédures et mesures prises pour arrêter les fugitifs... nous avons décidé d’interdire toute publication sur cette affaire », a déclaré le procureur général égyptien Maher Abdel Wahed dans un communiqué publié par son bureau.

Cette interdiction s’applique aux télévisions et aux radios, ainsi qu’à toutes les publications locales et étrangères, comprenant journaux et magazines, et restera en vigueur jusqu’à la conclusion de l’enquête.

Les attentats qui avaient 64 victimes dans la station balnéaire de Charm-el-Cheikh ont été revendiqués par plusieurs organisations islamistes. La police égyptienne traque les terroristes suspects dans le nord du Sinaï. AP


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès