Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Les rats infectés viennent de 32 animaleries

Les rats infectés viennent de 32 animaleries

Des rats domestiques d’origine tchèque ont infecté douze personnes, dont neuf qui ont contracté le virus cowpox. Leur état de santé n’est pas préoccupant. Ces personnes avaient acheté les rongeurs dans trente-deux animaleries situées dans neuf départements français entre décembre 2008 et janvier 2009.

Les animaleries qui ont vendu ces rats domestiques dont certains sont à l’origine d’infections cutanées sont réparties dans toute la France. Les services vétérinaires en ont identifié trente-deux selon le ministère de l’Agriculture.

Parmi les douze personnes infectées, neuf ont contracté le virus cowpox. Cinq autres cas sont à l’étude. Les infections à virus cowpox sont rares chez l’homme, mais elles ne sont pas exceptionnelles, précise le ministère de la santé. L’homme se contamine en manipulant des rongeurs (sauvages ou de compagnie) ou en étant griffé par un chat lui-même contaminé par un rongeur. Les symptômes apparaissent généralement entre 7 à 10 jours après la contamination.

Les symptômes sont facilement identifiables : « lésions limitées de la peau qui ont initialement un aspect inflammatoire avec rougeur et œdème ». Ces lésions peuvent être associées à de la fièvre, des ganglions et des douleurs musculaires. Il n’y a pas de traitement dédié à cette maladie cutanée dont la cicatrisation apparaît au bout d’un mois environ. Il n’y a pas de transmission d’humain à humain. Les personnes immunodéprimées doivent être immédiatement prises en charge en milieu spécialisé pour un traitement adapté.

Les animaleries doivent retirer ces rats de la vente. Les services vétérinaires leur ont en outre demandé de désinfecter les endroits où sont gardés ces animaux ainsi que le matériel. Enfin les clients doivent être informer. Il faut, rappelle le ministre de l’agriculture, porter des gants pour les opérations de nettoyage des cages, se laver les mains après avoir manipulé ces animaux et désinfecter d’éventuelles plaies ou griffures.

Les trente-deux animaleries se trouvent dans l’Aisne (4), les Bouches-du-Rhône (1), le Loiret (1), le Nord (12), l’Oise (2), le Pas-de-Calais (8), la Seine-Maritime (1), la Somme (1), la Haute-Vienne (2).



Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès