Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Lycos, la fin

C’était un opérateur historique du web. Aujourd’hui Lycos c’est fini. Mais le service mail Caramail aurait peut-être trouvé un repreneur.

« LYCOS a décidé de céder les activités rentables et d’arrêter les activités non rentables » peut-on lire sur la home de lycos.fr.

Lycos était né en 1995 aux Etats-Unis . Il y a donc 14 ans. Autant dire une éternité. Mais depuis avril 2008, le site avait amorcé sa descente. Rude, pour un pionnier du web à l’ascension fulgurante. Pendant deux mois, Lycos a cherché des solutions en négociant avec des fonds d’investissement. Mais rien n’y a fait et « une poursuite de la plupart des services de l’activité de portail n’ouvre pas de perspectives suffisantes » précise encore la homme de lycos.fr.

Le site était déficitaire et n’a pu réunir les fonds nécessaire à sa survie. En fait il n’a pas vu arriver les blogs et les réseaux sociaux. Le temps de s’y mettre il était déjà trop tard. L’opérateur avait un train de retard. « Nous ne sommes malheureusement pas parvenus à accroître la monétarisation de nos modèles commerciaux ».

Lycos ferme aujourd’hui et son célèbre labrador devra rentrer définitivement à la niche. En France trente collaborateurs perdent leur emploi. Ils témoignent ici de leur expérience au sein de la société

Pourtant le portail français, lycos.fr, attirait deux millions de visiteurs par mois. Et la messagerie Caramail, fondée en 1997, était, rappelle tf1-lci.fr, « l’une des premières messageries électroniques de France ». Celle-ci avait été rachetée par Lycos au début de la décennie 2000. Pionnier, Caramail a, rappelle encore tf1, « permis aux premiers internautes français de disposer gratuitement d’une messagerie accessible » en français.

Aujourd’hui dimanche 15 février, indique le groupe Lycos, tous les comptes sont résiliés. Mais il se pourrait, selon le site vnunet.fr, que le groupe Allemand « United Internet », propriétaire de 1&1 (fournisseur de services Internet) et des portails Web.de et GMX reprenne le service de messagerie Caramail. Une information qui demande à être confirmée.

Quoi qu’il en soit, et pour plus de sûreté, les utilisateurs de la messagerie sont invités à sauvegarder leurs données.



Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles







Palmarès