Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Lynché par erreur

Lynché par erreur

Scène d’horreur à Montreuil. Le 12 mars un homme a été très violemment agressé parce qu’il ressemblait, selon ses agresseurs, au « violeur des stades », un pédophile récidiviste.

Ils étaient des dizaines à lui taper dessus. Ridouane, 27 ans, a été lynché sans raison. Sans l’arrivée de la police il serait mort. Lorsque les policiers de Montreuil le secourent et le conduisent en service de réanimation, il gît dans une mare de sang, le nez et la mâchoire brisés. Il est défiguré, souffre de multiples contusions au visage, pneumothorax, décollement de la plèvre... Ce qui lui vaut une incapacité de travail de trente jours.

Le meneur de ce passage à tabac, un bon père de famille, employé à la Ville de Paris, selon le site de France info, est en garde à vue depuis hier. Il nie être à l’origine du lynchage. Pourtant la victime l’a reconnu. La scène s’est déroulé dans le quartier Bel-Air de Montreuil. La victime marche dans la rue quand un père de famille le prend pour Halim Taguine, surnommé « le violeur des stades ».

La ressemblance avec le violeur est loin d’être flagrante. Certes tous deux sont maghrébins, mal rasés et portent les cheveux courts. Cela suffit-il pour déchaîner la furie d’un groupe incontrôlé ? L’agresseur, après l’avoir rattrappé, lui aurait tiré dessus deux fois avec un pistolet Gom Cogne, une sorte de flash-ball tirant des balles en caoutchouc.

Puis, rejoint par des dizaines d’habitants du quartier, il aurait entrepris son massacre en le rouant de coups de pieds et de poings. D’après les témoignages, certains agresseurs lui auraient sauté dessus à pieds joints.

Afin de ne pas troubler le bon déroulement de l’enquête et ne pas créer de sentiment de panique, les services de police n’avaient pas diffusé la photo du violeur dans Montreuil, mais elle circulait néanmoins sur les portables et sur Internet.

Selon le parisien.fr, « le père de famille en garde à vue aurait vu la photo de Taguine dans un stade à Paris (XXe), où son enfant, lui-même ami d’une victime du violeur, s’entraînait ».

Halim Taguine, le véritable « violeur des stades » est arrêté depuis le 19 mars. « Il est soupçonné, selon leparisien.fr, d’agressions sexuelles sur de jeunes garçons aux abords des stades ». Il est mis en examen pour cinq viols ou tentatives.



Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès