Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Malpropre, Monsieur Propre ?

Malpropre, Monsieur Propre ?

Sale affaire pour Monsieur Propre. Le voilà dans de beaux draps. A moins que cela ne soit un délit de sale gueule ? L’homme qui, à la télé, dans les années 80, incarnait le fameux chauve à tee-shirt moulant et à boucle d’oreille, l’homme qui astiquait sans arrêt du sol au plafond, est viré.

Oui, "le chauve le plus célèbre de la planète après Yul Brynner, Monsieur Propre qui, avec Bibendum et La vache qui rit, est l’une des icônes incontournables de la société de consommation (voir ici)", est viré comme un malpropre de son logement, une vieille caravane située dans un camping de la banlieue parisienne. C’est Le Parisien qui le premier a révélé l’affaire. Elle commence en novembre dernier, alors que le camping du parc des Roches (Essonne) se dote d’un nouveau gérant. Celui-ci aurait demandé à Monsieur Propre, alias Pierre Chevalier, de partir non sans avoir au préalable fait le ménage. En effet, il semble que la présence de Monsieur Propre dans ce camping qui vise les 4 étoiles, soit indésirable.

Au lieu d’utiliser la bonne renommée de Monsieur Propre, on le vide comme un malpropre sous prétexte que celui-ci amasse devant sa vieille caravane des matériaux de récupération de toutes sortes... Pourtant avoir Monsieur Propre chez soi ou à deux pas, quelle ménagère n’en rêverait pas ?

Le gérant du camping, Philippe Waver, égrène tous les arguments possibles pour se débarrasser de Monsieur Propre : vétusté de la caravane qui ne roulerait plus, apparence de celle-ci, peinte dans « une sorte de vert étrange », amas de détritus.

Monsieur Propre reconnaît que, depuis le mois d’août, il n’a pas eu le temps de faire le ménage. Sa femme étant malade, il a eu d’autres préoccupations. Mais, à cette époque de l’année, explique-t-il, toutes les parcelles et toutes les caravanes sont recouvertes de feuilles. Pas seulement la sienne.
Il constate également que le prix de sa parcelle a augmenté de 20 % et ne comprend pas ce qui anime le gérant du parking puisque, ici, a-t-il déclaré au Monde, « tout le monde m’adore et on me demande même des autographes ».

Faut-il que la justice s’en mêle et lave cette tache qui souille désormais Monsieur Propre ?

Crédit photo : Olivier de Montréal

Voir la vidéo sur Agoravox TV


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles







Palmarès