Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Martine Aubry : le retour

Martine Aubry : le retour

Quand on veut noyer son chien on l’accuse d’avoir la rage. C’est en tous les cas qui semble être la ligne de conduite de Frédéric Lefevbre qui vient d’accuser Martine Aubry d’utiliser des méthodes d’extrême-gauche pour bloquer la réforme du travail législatif. Martine Aubry dont s’est le grand retour. Mercredi la première secrétaire du PS doit expliquer au pays comment son parti envisage la crise et son traitement.

Voilà bien une tirade qui va faire rire bien au-delà de l’hémicycle et jusque dans les rangs du Nouveau Parti Anticapitaliste d’Olivier Besancenot : Le Parti Socialiste, a déclaré Frédéric Lefevbre sur LCI, « ne veut pas en réalité trouver d’accord avec nous, pour une simple et bonne raison c’est que la stratégie de Martine Aubry, c’est d’essayer d’appliquer les mêmes méthodes que l’extrême gauche […] On n’est plus dans le débat démocratique, on cherche à bloquer, injurier, invectiver ».

Le tonitruant député des Hauts-de-Seine et porte-parole de l’UMP estime encore que le Parti Socialiste est une entreprise de désinformation et que cette entreprise fonctionne très bien.

Attaque virulente que l’on peut rapprocher des récentes déclaration d’Olivier Besancenot au Monde : « Sarkozy veut criminaliser le mouvement social ». Pour ce faire, le chef de l’état envoie sa garde prétorienne.

Mais de Besancenot il est pourtant moins question que de Martine Aubry, chef du plus grand parti de l’opposition législatif. Mercredi, Martine Aubry, première secrétaire du Parti Socialiste, doit expliquer comment son parti envisage la crise et quel plan de relance il a prévu.

Il est temps car ici et là, à l’intérieur du PS, certaines voix se demandent ouvertement où se cache la première secrétaire. « Elle a choisi de ne pas être dans le commentaire de Sarkozy et de choisir ses moments », justifie Benoît Hamon sur liberation.fr. D’autres juges qu’il faut qu’elle se remue car les élections européennes c’est pour bientôt. Mais Mieux vaut tard que jamais et qui veut voyager loin ménage sa monture…

Car « depuis son installation à la tête du PS, précise lefigaro.fr, Martine Aubry s’était d’abord efforcée de réorganiser le fonctionnement de la direction du parti. Maintenant, elle compte lancer la deuxième phase de son action : la contre-offensive ».
Frédéric Lefevbre n’a q u’a bien se tenir !



Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès