Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Menacée de renvoi au Mali, une adolescente risque l’excision

Menacée de renvoi au Mali, une adolescente risque l’excision

ORLEANS (AP)

Une collégienne de 13 ans de Fleury-les-Aubrais (Loiret) risque de devoir retourner dans son pays d’origine, le Mali, où est déjà programmée son excision.

Djénéba Koité, sa mère, a récemment reçu un arrêté préfectoral de reconduite à la frontière. Elle vit sans titre de séjour. Son mari, installé en France depuis 1992, salarié dans une entreprise de gardiennage à Paris, avait demandé un regroupement familial en mai 2003, quelques jours avant son décès.

"J’ai fui mon pays en août 2002 pour que ma fille Kankou ne soit pas excisée comme l’a été sa soeur, qui a d’ailleurs failli en mourir", a précisé Djénéba Koité à l’Associated Press.

Aujourd’hui, l’adolescente n’est pas directement concernée par l’arrêté pris par le préfet, et validé par le tribunal administratif d’Orléans. "Ce document la met pourtant en danger", souligne Martine Rico, présidente de la FCPE 45 (Fédération des conseils de parents d’élèves). "Si Kankou reste en France, elle sera seule, et toujours en situation irrégulière. Si elle rentre au Mali, sa grand-mère lui fera subir l’ablation rituelle du clitoris".

Expulsées de leur logement de Fleury-les-Aubrais, la mère et la fille vivent depuis un an dans un hôtel à Olivet (Loiret).

Les parents d’élèves et le collectif de soutien aux enfants de sans-papiers attendent que le préfet, qui détient un pouvoir discrétionnaire, régularise la situation de Djénéba et Kankou au titre de la vie privée et familiale. AP


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès