Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Menaces astéroïdes sur la terre. Qui veille ?

Menaces astéroïdes sur la terre. Qui veille ?

Sur les recommandations des experts, l’Agence spatiale européenne (ESA) a choisi deux astéroïdes cibles pour sa mission Don Quichote (Don Quijote) : 2002 AT4 et 1989 ML. Don Quichote a pour objectif de détourner les astéroïdes qui menacent la terre. Appellé géocroiseurs, ces astéroïdes évoluant à proximité de la Terre ou NEO - Near-Earth Object et constituent un réel danger pour la planète..

La mission Don Quichote se compse de deux vaisseaux spatiaux. Une navette orbiteur Sancho et un impacteur Hidalgo. L’orbiteur Sancho rejoindra l’astéroïde cible et calculera précisément son orbite grace à l’impact de Hidalgo qui l’aura frappé avec une vitesse relative élevée.

« La mission Don Quichotte est surveillée par l’équipe "concepts de pointe" de l’ESA (ACT), qui a mis la dernière main à une évaluation approfondie de l’architecture de la mission, des stratégies de lancement, des possibilités et expériences en matière de système de propulsion. L’ESA a également invité les entreprises aéronautiques européennes à soumettre leurs plans éventuels de deux véhicules spatiaux » (Futura Sciences)

Les astéroïdes de type C qui sont sombres et composés de matières carbonées, semblent plus susceptibles de heurter la Terre que ceux de type S qui sont plus lumineux et probablement composés de silicates.

En ce qui concerne les deux astéroïdes, le choix des scientifiques de l’ESA s’est porté sur ceux qui représentent le meilleur compromis, compte tenu de la totalité des différents critères de sélection, tels que l’orbite, la vélocité, la forme, la taille et la luminosité. Pour savoir lequel des deux astéroïdes deviendra la destination finale que prendront Hidalgo et Sancho, il faudra attendre 2007.

Selon les expert, il est possible de suivre la trajectoire des astéroïdes qui menaceraient la terre. La technologie actuelle permettrait même de les faire dévier. C’est l’une des rares catastrophes naturelles que la technologie peut empêcher.

 

Note de la rédaction : trouvez d’autres articles dans la rubrique Sciences et Techniques. 


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès