Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Michel Piccoli, le dernier monstre sacré

Michel Piccoli, le dernier monstre sacré

Les Toits de Paris du cinéaste d’origine kurde Hiner Saleen sort aujourd’hui en salle avec Michel Piccoli dans le rôle de Marcel, un vieux Parisien vit seul dans une mansarde, à Montmartre, mansarde que son propriétaire souhaite récupérer.

Mais avant de perdre son logement, Marcel perdra petit à petit, insidieusement ces petits riens qui font le sel de la vie. On assiste alors à la longue agonie d’un de ces nombreux vieillards parisiens qui ne font jamais d’histoires, mais qui ont une histoire. « A cette histoire banale à pleurer, écrit Le Monde, Piccoli confère une grandeur tragique ».

Acteur de théâtre et de cinéma, Michel Piccoli a tourné avec les plus grands cinéastes de son temps, c’est-à-dire du XXe siècle. Sa performance dans Les Toits de Paris démontre que si « la valeur n’attend pas le nombre des années », le nombre des années peut conférer à cette valeur une valeur supplémentaire.

Crédit photo : Wikipédia


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (3 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Les thématiques de l'article


Palmarès