Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Ne pas fumer tue aussi

Ne pas fumer tue aussi

Le tabagisme passif ne l’est pas tant que ça. Le cancer du poumon ne touche pas que le fumeur. Dans le monde, un quart des cancers du poumon survient chez des non-fumeurs. Selon une étude publiée lundi 22 mars dans la revue The Lancet Oncology, une équipe de chercheurs internationaux a constaté que si les fumeurs courent un risque de 15 à 20% supérieur de développer cette pathologie par rapport aux non-fumeurs, chez ces derniers 15% des hommes et 53% des femmes développent un cancer du poumon. Une variation génétique serait en cause.

Ingérer de la fumée n’est pas réservé aux fumeurs. Pourtant tous les non-fumeurs - soit les individus qui ont fumé moins de 100 cigarettes dans toute leur vie - ne souffrent pas de cancers du poumon.
 
« Des variations génétiques, rapporte lci-tf1, pourraient avoir un effet modéré sur le risque de cancer du poumon ». Une équipe internationale de chercheurs conduite par Ping Yang (Mayo Clinic of Medicine, Rochester, Etats-Unis) a identifié, lors d’une étude menée en quatre étapes « deux variations sur le chromosome 13 qui augmentent de près de 60% chez les non-fumeurs le risque développer ce type de cancer ».
 
Des variantes génétiques qui altéreraient l’expression du gène GPC5 et contribuerait au développement du cancer chez les non-fumeurs.
 
C’est la première fois qu’une étude est réalisée uniquement sur une population de non-fumeurs.
 
D’autres études doivent déterminer le rôle fonctionnel du gène GPC5, estiment les chercheurs
 
Crédit photo : inpes

Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès