Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Nicolas Sarkozy : entre luxe et paparazzi

Nicolas Sarkozy : entre luxe et paparazzi

Nicolas Sarkozy se repose à Wolfeboro au nord-est des Etats-Unis dans la maison choisie d’un ancien collaborateur de Bill Gates, Mike Appe. Ce dernier a été un haut dirigeant chez Microsoft. La villa est habituellement mise en location pour 30 000 dollars par semaine. Mais il semblerait que Nicolas Sarkozy soit dans le cadre actuel un invité : « Ce sont des amis de longue date qui louent ici depuis des années. Depuis longtemps, ils voulaient que nous venions les rejoindre. »

La sécurité autour de la villa de Wolfeboro a été renforcée pour la venue du couple présidentiel. Le chef de l’Etat français devrait rencontrer George Bush qui séjourne dans sa maison familiale de Kennebunkport. Celle-ci est située à moins de 100 kilomètres de la villa occupée par la famille. Un journaliste de Paris Match déclare que Nicolas Sarkozy serait "invité" par George Bush. Relations diplomatiques étroites entre les traditionnels joggings de Sarkozy donc.

Mais outre ces projets de rencontre avec George Bush, les vacances de Nicolas Sarkozy ne semblent pas de tout repos : un incident a opposé dimanche le président français à deux photographes.

L’incident s’est produit vers 14 heures locales (18 heures GMT) a précisé Vincent DeWitt à l’AFP. Vincent DeWitt est photographe travaillant pour l’agence Sipa : il témoigne « Un photographe d’Associated Press, Jim Cole, et moi, sommes sortis vers 13 heures en hors-bord et nous nous sommes dirigés vers la villa où réside le président. Il y avait du mouvement sur le pont, le président, une femme et des enfants ont pris place à bord d’un bateau. C’est là que nous avons vu M. Sarkozy pointer du doigt vers nous. Je pouvais voir qu’il était furieux. Il a demandé au capitaine de se diriger vers nous, et lorsque son bateau s’est approché il est monté à bord. Il a commencé à nous invectiver en français, avec véhémence. À bord du bateau tout le monde restait très calme. À un moment il s’est approché de moi et m’a pris mon appareil photo, il l’a tenu entre les mains un certain temps. La femme à bord du bateau, qui avait des cheveux noirs et longs et semblait de grande taille, nous a dit en anglais très calmement : le président vous avait demandé de ne plus faire de photos ». Nicolas Sarkozy se serait ensuite calmé. Et il serait reparti en précisant clairement que les photographes cessent de faire des photos.


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (9 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès