Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > NKM, numérique amère ?

NKM, numérique amère ?

Nathalie Kosciusko-Morizet, alias Nkm, est-elle à sa place au secrétariat d’état au développement de l’économie numérique. Les patrons de Dailymotion-France en doutent. Ils viennent d’adresser une lettre cinglante à la sous-ministre dans laquelle ils la soupçonnent de laisser se développer en France un « courant de pensée anti-internet ».

« Madame la Ministre, chère Nathalie ». Ainsi commence la lettre que viennent d’adresse à NKM Martin Rogard et Giuseppe de Martino, directeur France et directeur juridique de la plateforme de partage de vidéos Dailymotion. Lefigaro.fr a rendu publique cette missive qui expose leurs griefs, notamment le silence lourd de sens de la secrétaire d’état suite aux récentes déclarations maladroites du porte-parole de l’Ump Frédéric Lefebvre.

Ce dernier vient en effet, rappelle 01net.com, de demander « la création d’une commission d’enquête parlementaire sur les sites de streaming » ; Cela vient à la suite des récentes déclarations de Luc Besson. Il semble que le député des Hauts-de-Seine n’ait pas lu la réponse circonstanciée de Maître Eolas aux propos du réalisateur du Grand bleu… S’il le souhaite, il peut la consulter ici.

Mais les deux dirigeants reprochent aussi à Mme Kosciusko-Morizet de, selon 01net.com, manquer « d’entrain à défendre l’économie numérique, notamment lors du récent examen au Parlement du projet de loi sur l’audiovisuel ». Dans la lettre ils incriminent : « Tu as une idée, je te taxe, je te régule ! Vous créez, nous vous taxons, nous vous régulons ! C’est cela la grammaire des affaires ? Pour nous, entrepreneurs du Net, c’est là une conjugaison bien malheureuse ».

NKM a réagi dans un communiqué, non pas sur le fond, mais en arguant que Martin Rogard “ fut conseiller du ministre de la culture à l’époque du fiasco qu’a été la loi DAVDSI [sic], ancêtre de la loi Hadopi » et que par conséquent il n’est sans doute pas le mieux placé pour donner des conseils. 

Et de poursuivre : « A l’heure où Internet est trop souvent et injustement mis en cause, comme un havre de brigands et de criminels, ou comme le responsable de toutes les faillites, les défenseurs d’Internet, de son bon usage, comme moi et, j’en suis sûre, comme Martin Rogard, feraient mieux de s’unir plutôt que de polémiquer on se demande bien pour le bénéfice de qui... ?? ».

Nkm réagit, certes, mais répond-elle ?



Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès