Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > O.J. Simpson une nouvelle fois derrière les barreaux

O.J. Simpson une nouvelle fois derrière les barreaux

En 1995 O.J. Simpson avait été acquité du meurtre de son ex-épouse Nicole Brown et de son ami Ron Goldman à l’issue d’un procès qui avait passionné l’Amérique. Dimanche dernier, l’ancienne star du football a été arrêté à Las Vegas par des enquêteurs dans une affaire de cambriolage présumé ayant pour théâtre une chambre d’hôtel d’un casino. L’accusation est plutôt lourde, puisqu’il s’agirait de vol, d’agression et complot pour commettre un vol à main armée.

Interpellé une première fois jeudi dernier, après qu’une plainte pour cambriolage a été rapportée au casino Palace Station, O.J. Simpson avait été relâché vendredi dernier sans être inculpé. Le plaignant est un vendeur de souvenirs sportifs. De source policière, celui-ci accuse O.J. Simpson de l’avoir menacé à l’aide d’un pistolet pour lui voler des objets.

Conduit au centre de détention du comté de Clark où les chefs d’accusation lui ont été prononcés, l’ancien sportif nie la version des faits. Dans un entretien accordé au Los Angeles Times de dimanche dernier O.J. Simpson dit n’avoir « rien fait de mal ». Selon lui, et alors qu’il était en ville pour assister à un mariage, il serait allé à l’hôtel du casino avec des amis, sans que lui-même ou quinconque ne soit armé, pour se réapproprier des affaires personnelles auprès d’un collectionneur et vendeur sportif, notamment des photographies prises, selon ses dires, par son ex-épouse.

La police, qui a indiqué avoir saisi deux armes à feu au cours de l’enquête, a aussitôt démenti les propos de l’ancienne vedette. Cette affaire éclate le jour même de la publication d’un livre fort controversé, If I Did It (Si je l’avais fait), dans lequel O.J. Simpson explique quelle aurait été sa marche à suivre s’il avait tué son ex-femme et son compagnon il y a treize ans. La question est maintenant de savoir si la bête médiatique, qui clame son innocence à tout va, s’en sortira mieux cette fois qu’au terme du procès de 1995 qui lui vaut aujourd’hui un livre qui dégoûte aussi bien les familles des victimes que le public.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (1 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès