Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Obama a décidé : les USA retournent dans l’espace, mais pour aller (...)

Obama a décidé : les USA retournent dans l’espace, mais pour aller sur Mars

La NASA était orpheline d’un programme spatial depuis l’annonce de l’abandon du programme Constellation. Constellation avait été décidé et lancé par George W Bush, le prédécesseur de Barack Obama afin de relancer l’exploration spatiale américaine habitée et préparer l’après navette spatiale. L’idée était simple : retourner sur la Lune, étudier la possibilité de s’y installer d’une manière permanente et utiliser notre satellite naturel comme la porte d’accès à tout le système solaire.
 
Las, le changement de présidence a été fatal à ce concept. Les raisons de l’abandon de Constellation ont été multiples : la technologie a été jugée comme un retour en arrière, une simple réutilisation des concepts du programme Apollo ; l’objectif lunaire était lui aussi vu comme une redite de la course spatiale des années 60 ; enfin les moyens financiers nécessaires pour ces objectifs peu convaincants, aux yeux de la nouvelle administration, étaient jugés disproportionnés.
 
Barack Obama a décidé de ne pas laisser l’agence spatiale américaine tourner à vide, se contentant de gérer les missions d’explorations robotisées certes fructueuses scientifiquement et moins couteuses d’un point de vue financier, mais qui laissent l’opinion publique américaine sur sa faim. le nouvel objectif est ambitieux et correspond aux attentes de l’opinion publique américaine : les USA se lancent dans la course vers Mars. Le président va se rendre très prochainement au centre spatial Kennedy en Floride (le site de lancement primaire de la NASA) afin d’y annoncer officiellement un tout nouveau programme spatial dont voici les grandes lignes : 
 
  • le programme Constellation sera remanié afin de ne pas perdre la totalité des 9 milliards de dollars déjà investis. La capsule Orion, prévue dans le programme, sera développée dans une version réduite et servira aux missions de liaison avec la station spatiale internationale en orbite basse autour de la Terre.
  • Un lanceur lourd sera développé afin de permettre d’atteindre Mars, ce que le lanceur du programme Constellation ne permettait pas.
 
Pour ce faire, l’administration Obama va injecter 6 milliards de dollars supplémentaires dans le budget de la NASA. La présidence américaine a d’ores et déjà annoncé que cela créerait près de 2500 nouveaux emplois en Floride. Cette annonce n’est pas politiquement neutre quand on se rappelle que l’état de Floride a été gouverné jusqu’en 2007 par le frère de l’ancien président, le républicain Jeb Bush. Cet état conservateur a d’ailleurs toujours à sa tête un républicain, Charles Crist.
 
Pour le moment, aucune date précise n’a été donnée pour l’arrivée d’un américain sur Mars. Un constat d’étape sera fait en 2015 pour décider de la construction du lanceur lourd après une phase de recherche et développement.
 

Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès