Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Paris, Bayrou vient soutenir Sarnez

Paris, Bayrou vient soutenir Sarnez

Pendant les présidentielles, c’est Marielle de Sarnez qui soutenait François Bayrou. Aujourd’hui, c’est le président du MoDem qui vient soutenir Marielle de Sarnez, tête de liste MoDem pour les municipales de Paris.

La révolution orange est en marche. « Entouré d’une véritable forêt de cameramen et de photographes, l’ancien troisième homme de la présidentielle a mis plus d’une heure pour progresser d’à peine... cinquante mètres entre le métro Denfert-Rochereau et le début de la rue Daguerre » relate Le Figaro.

« Nous avons choisi de faire apparaître une nouvelle génération d’élus dans les villes, explique François Bayrou. Ce n’est pas facile, mais c’est une révolution ». Marielle de Sarnez boit du petit lait. Car c’est elle, la tête de liste MoDem, à Paris. Néanmoins c’est Bayrou qui parle le plus : « cette élection n’est pas un référendum pour ou contre le pouvoir en place, explique-t-il à Libération. Il ne s’agit pas de verrouiller le pouvoir municipal avec les uns contre les autres. Nous sommes pour le pluralisme. Nous construisons une démarche politique nouvelle et nous pensons qu’il y a une autre manière de gérer les villes ».

Pour Marielle de Sarnez, « les problèmes du quotidien, comme le logement, les transports ou la propreté, ne sont ni de droite ni de gauche », rapporte Le Figaro.

« Interrogé sur les questions d’alliances de second tour à Paris, François Bayrou élude, explique Le Figaro, et plaide pour le "pluralisme plutôt que le sectarisme". La semaine dernière, n’écartant pas l’hypothèse d’un accord avec Marielle de Sarnez, Bertrand Delanoë avait néanmoins demandé "plus de clarté" au MoDem. Réponse de Bayrou : "Propos de campagne sans portée. Delanoë est mis en cause par sa gauche. Il fait donc mine d’avoir l’air sévère..." »

Pour Libération, « lui et Marielle de Sarnez entretiennent d’ailleurs le mystère sur l’attitude du MoDem entre les deux tours du scrutin. "Nous pouvons faire alliance mais aussi nous maintenir", explique la candidate. Histoire de bien montrer que le MoDem est autonome ».


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès