Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Permanence de campagne d’Eric Besson saccagée

Permanence de campagne d’Eric Besson saccagée

C’est un acte délibéré. A Donzère, dans la Drôme, la permanence de campagne d’Eric Besson, secrétaire d’Etat à la prospective du gouvernement de François Fillon, a été saccagée dans la nuit du 25 au 26 février. « La porte d’entrée a été forcée, la vitrine brisée et, à l’intérieur, tout a été saccagé », selon Le Monde.

Pour 20 minutes, « Les gendarmes n’ont pas exclu des vols de matériel et ont précisé que le saccage de la permanence du candidat soutenu par l’UMP avait été "ciblé" car aucun autre dégât n’a été signalé dans la rue de la ville ».

« M. Besson, dont la candidature est soutenue par l’UMP, a porté plainte. Il a condamné "fermement les actes de vandalisme dont a été victime le local de campagne" de la liste qu’il conduit. Il "accuse [l’opposition] d’avoir créé un climat nauséabond qui a facilité (...) ces faits délictueux". Affirmant faire l’objet depuis quelques semaines "d’insultes, de diffamations, d’attaques publiques et de haine", M. Besson a en outre estimé qu’il ne trouvait pas surprenant que "quelques irresponsables se croient autorisés à joindre des actes à des paroles" », précise Le Monde.

Eric Besson, qui avait quitté avec fracas le PS lors de la campagne des présidentielles au début de l’année 2007, est maire de Donzère, ville de 4 800 habitants, depuis 2001.


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès