Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Pollution au carbone : le chauffage domestique principal responsable

Pollution au carbone : le chauffage domestique principal responsable

Contrairement à ce qui était souvent cru, la principale source de pollution carbonée n’est pas le trafic des poids lourds, mais le chauffage domestique. Des mesures en altitude réalisées dans les Alpes le démontrent.

Initié à la suite de l’incendie du tunnel du Mont-Blanc en mars 1999, le projet Pova avait pour but d’étudier les sources de pollution des vallées alpines. Ses résultats sont récemment tombés, et ils bousculent les idées reçues : le principal responsable de la pollution carbonée de la vallée de Chamonix en hiver est la combustion par les chauffages domestiques, et non pas le trafic des poids lourds.

Les associations opposées à la réouverture du tunnel du Mont-Blanc n’accueilleront sans doute pas favorablement ce verdict. Il est pourtant sans appel. Il a été obtenu par deux traceurs chimiques, le levoglucosan et le carbone 14, et recoupe ceux du programme européen de recherches Carbosol. En décembre dernier, celui-ci avait montré qu’à l’échelle de toute l’Europe, la biomasse représentait 50 à 70 % des aérosols carbonés.

C’est à 4 300 mètres d’altitude, sur le dôme du Goûter, à l’observatoire Vallot, que les chercheurs du Laboratoire de glaciologie et géophysique de l’environnement (LGGE) de Grenoble effectuent des mesures de chimie atmosphérique. Employant la méthode du carottage, ils décryptent les pollutions atmosphériques stockées dans la neige. Cela fait cent ans que les scientifiques cartographient ainsi l’évolution de la pollution dans les Alpes.


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès