Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Pour Fadela Amara Diam’s « devient un vrai danger pour les jeunes (...)

Pour Fadela Amara Diam’s « devient un vrai danger pour les jeunes filles »

La chanteuse avait traitée la Secrétaire d’état à la politique de la Ville de « sorcière ». Cette dernière lui a répliqué vertement mercredi sur la chaîne Direct 8. Invitée de l’émission Politiquement parlant , l’ancienne présidente de Ni pute ni soumise a dit tout le bien qu’elle pensait de la chanteuse convertie à l’Islam, l’accusant de véhiculer une image dangereuse de la femme dans les banlieues.
 
Selon Fadela Amara, Diam’s est « une femme qui a explosé en vol face à la réussite et qui a beaucoup souffert. Mais je ne l’excuse pas. Ce n’est pas parce qu’aujourd’hui elle porte le voile qu’elle peut se permettre n’importe quoi et accuser tout le monde. Je trouve que là, pour le coup, elle devient un vrai danger pour les jeunes filles des quartiers, parce qu’elle donne une image de la femme qui est négative. »
 
Après Dans ma bulle (2006), son précédent album, la jeune rappeuse qui vit dans la dépression, rapporte le JDD, explique qu’elle ne comprend pas pourquoi les gens l’aiment, ni pourquoi elle gagne autant d’argent. Direction l’hôpital psychiatrique.
 
Sa conversion à l’Islam l’aidera à s’en sortir. En octobre 2009, la secrétaire d’État avait expliqué que « burqa et voile sont des outils d’oppression pour les femmes. »
 
Lors de la dernière cérémonie des NRJ Music Awards qui se déroulait au Midem de Cannes à la fin du mois de janvier, Diam’s, raconte le JDD, « avait pris le micro pour offrir au public une version revisitée de son titre Peter Pan.
 
Revisitée car la rappeuse avait changé quelques lignes de son texte pour envoyer un message clair à Nicolas Sarkozy, mais surtout à Fadela Amara - une sorte de réponse du berger à la bergère : « Tu me fais peur Fadela, tu ressembles à une sorcière ».
 
Une attaque ad hominem qui surprend de la part de la tchatcheuse professionnelle qui use habituellement d’arguments plus convaincants.
 
Deux semaines après, la vengeance est un plat qui mange froid, la Secrétaire d’état à la politique de la Ville n’a pas maché ses mots mercredi soir sur Direct 8 : « Ce n’est pas parce qu’aujourd’hui elle porte le voile qu’elle peut se permettre n’importe quoi et accuser tout le monde. Je trouve que là, pour le coup, elle devient un vrai danger pour les jeunes filles des quartiers populaires, parce qu’elle donne une image de la femme qui est une image négative. »
 
Fadela Amara estime que la chanteuse est sous la coupe d’hommes « qui sont rentrés dans une dynamique religieuse presque radicale. » Elle s’inquiète pour Diam’s qui possède une réelle influence sur les filles des quartiers.
 
Crédit photo : hakwara

Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès