Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Pour Rama Yade, Kadhafi, fallait pas l’inviter

Pour Rama Yade, Kadhafi, fallait pas l’inviter

Tout mais pas ça. A la rigueur, d’accord, il peut venir en France Kadhafi. Mais bon, Rama Yade, la secrétaire d’Etat aux Droits de l’homme s’est calmée depuis sa récente interview au Parisien où elle estime que Kadhafi « doit comprendre que notre pays n’est pas un paillasson sur lequel un dirigeant, terroriste ou non, peut venir s’essuyer les pieds du sang de ses forfaits ».

Ouille ! Ça fait mal. Entre-temps, elle a dû avaler quelques couleuvres après avoir critiqué à sa manière plutôt "roots" la visite bien peu « droitdelhommesque » du guide suprême lybien. Pour donner le change, Rama Yade aurait déclaré plus tard sur France Info que "dans ces conditions, il vaut mieux parler avec Kadhafi plutôt que de le marginaliser". Mais trop tard.

Ce matin, vers 10 heures, Nicolas Sarkozy lui a donné un cours de pragmatisme politique. Sûr qu’elle a dû lui dire sa façon de penser. Non, mais. En fait, on ne sait pas trop ce qu’elle a dit à Nicolas Sarkozy parce qu’elle est sorti de son bureau en se taisant. Mais on se doute bien des propos de Nicolas Sarkozy. Pas besoin de traduction simultanée.

Quand même, a-t-elle enfin ajouté, cela la peine que Kadhafi arrive le 10 décembre, Journée mondiale des droits de l’homme.

Elle aurait sans doute préféré qu’il vienne à la Saint-Glinglin ?


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (1 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès