Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Pour Sarkozy plus dure est la chute

Pour Sarkozy plus dure est la chute

Panique à l’UMP. Pendant que Nicolas Sarkozy, bien lové dans les bras de Carla Bruni, oublie son histoire d’amour avec la France, le rang des déçus du sarkozysme grossit et enfle entraînant les élus de terrain, députés et maires, dans le marasme. Cela ne date pas des derniers sondages (voir Agoravox) qui, après d’autres, attestent de la dégringolade vertigineuse du président bling-bling. Disons plutôt que ces sondages sont la conséquence d’un mode de vie de parvenu, à mille lieux de celui de l’électorat de base du président.

« Comme le poumon dans une comédie de Molière, le pouvoir d’achat explique à lui seul tous les maux de l’exécutif, même si François Fillon bénéficie d’une cote légèrement supérieure à celle du président. "Dans les quartiers populaires, on se fait engueuler à ce sujet matin, midi et soir", explique calmement un ministre, comme s’il n’y avait rien à y faire » rapporte Le Monde.

Ce qu’aimaient les électeurs de Sarkozy, ils ne l’aiment plus. Le clinquant, le manque de culture, le verbe approximatif, ça passait, mais maintenant que le temps des promesses est révolu et que doit impérativement arriver celui de l’action, les Français attendent autre chose du président qu’un rapport Attali anxiogène et des amourettes à l’ombre des pyramides.

« Neuf mois après son élection, souligne Le Monde, il rejoint le niveau de popularité de Jacques Chirac en février 1996 après les grandes grèves contre la réforme des régimes spéciaux. "Nous n’avons pas encore touché le fond", s’inquiète un conseiller. »

Etonnant de la part de Sarkozy, dont l’instinct politique n’est plus à démontrer. Il n’a pas senti ça venir. Il n’a pas senti ce désamour arriver. A moins qu’il ne s’y soit préparé. Ce président qui aime aller vite a peut-être aimé la France à sa manière : vite et mal.


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès