Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Rachida Dati, même pas peur

Rachida Dati, même pas peur

Rachida Dati droite dans ses escarpins. Même pas peur des manifestants. Quels manifestants ? Jeudi 29 novembre, ils étaient entre 1 200 (chiffre de la police) et 4 000 (chiffre des organisateurs) à battre le pavé parisien.

En France aussi, les magistrats ont défilé. Mais, selon Rachida Dati, le taux de grève a atteint moins de 21 % de la profession. Lorsqu’ils ont manifesté contre la loi de présomption d’innocence (2000), ils étaient 42 %. Alors, hein, qu’est-ce que je vous disais, a-t-elle en substance déclaré hier, dimanche 2 décembre, au micro du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro.

Rachida Dati estime donc que la mobilisation a été faible sans pour autant minimiser les inquiétudes qui s’expriment de part et d’autre. On parle, dès 2008, date de l’application de la carte judiciaire, de 300 suppressions de juridictions. Mais, assez finement, elle fait le tri dans les revendications, notant au passage (pour mieux diviser ?) que le Syndicat de la magistrature (de gauche) avait seul appelé à la grève jeudi dernier, contrairement à l’Union syndicale des magistrats qui appelait seulement ses membres à défiler contre le « mépris » affiché par la garde des Sceaux.

Il suffit de parler gentiment à l’USM, c’est-à-dire, probablement, avec quelques contreparties, pour que tout rentre dans l’ordre.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (12 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Les thématiques de l'article


Palmarès