• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Réforme du permis : de nouvelles interdictions ?

Réforme du permis : de nouvelles interdictions ?

Le gouvernement s’attaque à la réforme du permis de conduire, et celle-ci risque d’engendrer de fortes polémiques à en juger le magazine Auto Plus qui affirme que dix mesures choc seraient en préparation, notamment l’interdiction pour les jeunes de conduire après une certaine heure. Oui vous avez bien lu !

Si cette mesure était avérée, cela serait une grande première dans le domaine des libertés. Peut-être faudrait-il examiner avant la mise en place de telles mesures les véritables statistiques poussées des accidents de la route notamment en les croisant avec les marques de voiture, la présence au non d’air bag, l’ancienneté du véhicule, l’ébriété ou non du conducteur, les éventuels stupéfiants, l’âge du conducteur, la date anniversaire de son permis, l’heure de l’accident, le lieu, l’état de la route, le temps, etc.

Car seule une transparence sur ces chiffres permettraient de mettre en place les mesures adéquates : cela pourrait passer notamment par l’obligation pour les constructeurs automobile d’installer des airs bags.

Une telle mesure qui interdirait aux jeunes de prendre le volant après une certaine heure est-elle constitutionnelle ? Mais surtout serait-elle une réponse adaptée ?
Mais ne nous effrayons pas trop vite. Les mesures ne sont pas encore communiquées par le gouvernement : ce potentiel couvre-feu pour les jeunes n’est peut-être qu’un mauvais rêve ?

D’ailleurs le gouvernement s’est empressé de démentir ces informations : le secrétaire d’Etat aux transports, Dominique Bussereau, affirme qu’il s’agit de « mesures farfelues [qui] ne correspondent en rien aux pistes de travail du ministère ». Pourtant Auto Plus maintient ses informations. Qui croire ? Cette bataille des informations fait froid dans le dos…

Quid des autres mesures pressenties par l’hebdomadaire Auto Plus : il s’agirait de l’instauration du taux d’alcool zéro et d’une limitation du nombre de passagers, mais aussi de la mise en place d’un "fonds national de solidarité de sécurité routière" afin que les plus démunis puissent avoir accès au prêt "Permis à 1 euro par jour", les voitures ayant une certaine puissance ne pourront pas être conduites par les jeunes, enfin une autre mesure curieuse : les plus de 18 ans ayant opté pour l’apprentissage anticipé de la conduite (AAC) pourraient conduire sans permis et sans accompagnateur (s’ils ont suivi une formation de 20 heures en auto-école et effectué trois mois de conduite accompagnée).

Un comité interministériel sur la sécurité routière devrait débattre de ces questions le 15 octobre.
 
 


 
 



Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles







Palmarès