Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Retour de cathophobie à la BBC

Retour de cathophobie à la BBC

 

Ce que la BBC présente aujourd’hui comme un événement médiatique a les caractères d’un montage : l’émission hebdomadaire « Panorama » fait état d’un document de 1962, dévoilé en 2001, largement présenté et commenté par la presse en 2003. Ce document de trente-neuf pages, intitulé Crimen sollicitiationis, exhorte les évêques du monde entier à surveiller toute situation de dérive immorale de la relation humaine entre prêtres et croyants, dans le cadre du confessionnal ou ailleurs, et à intervenir pour régler les problèmes.

La BBC présente une version des faits orientée, justifiée par le souci de la protection des enfants, qui « est, de manière évidente, un problème qui relève de l’intérêt public ». La procédure « visait initialement à protéger la réputation d’un prêtre jusqu’à ce que l’Eglise ait mené une enquête, mais en pratique elle peut permettre d’étouffer l’affaire", indique le documentaire, et le journaliste Colm O’Gorman enchaîne par une focalisation sur le pape : « L’homme chargé d’appliquer cette politique pendant vingt ans était le cardinal Joseph Ratzinger, l’homme qui est devenu pape l’an dernier ». (Le cardinal Ratzinger était, de 1981 à  2005, président de la Congrégation pour la doctrine de la foi, département du Vatican chargé de promouvoir et de protéger la doctrine et les mœurs.)

Les évêques catholiques d’Angleterre et du Pays de Galles protestent, Mgr Nichols dénonce le caractère « arroné et totalement trompeur » du documentaire, qui « dénature » le texte du Vatican et « les utilise de manière trompeuse pour relier les horreurs de la pédophilie à la personne du pape ».

Ce n’est pas le premier conflit entre la BBC et les autorités catholiques d’outre-Manche : en septembre 2003, la chaîne a diffusé un dessin animé, Popetown, et un documentaire, « Sex and the Holy City », très caustiques envers le pape et le Vatican. Le révérend Nichols déplorait « la grande hostilité » envers l’Eglise catholique de certains journalistes au sein de la BBC. L’émission « Kenyon confronts », la même année, au milieu de reportages sur la fraude au fisc, le blanchiment de l’argent de la drogue... est revenue sur cinq cas d’abus sexuels, « anciens et recyclés », selon l’évêque de Birmingham. En janvier 2005, la BBC avait diffusé, en affichant sa satisfaction de permettre aux téléspectateurs de voir une « pièce importante » du répertoire contemporain, une comédie musicale, Jerry Springer, the opera (représentée pendant plus d’un mois dans un théâtre), montrant "un Jésus rondouillard en couche-culotte, avouant ses penchants homosexuels, titillé par une Eve très coquine et réglant ses comptes avec Satan". Au lendamain de cette diffusion, la chaîne a reçu 45 000 plaintes.

Une tendance cathophobe, la BBC ? La chaîne s’en défend, précisant que plusieurs de ses journalistes sont catholiques.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (12 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès