Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Rocancourt, le tombeur de Catherine Breillat en garde à vue

Rocancourt, le tombeur de Catherine Breillat en garde à vue

« L’ami des stars » ne l’est plus depuis 2003. Michel Polnareff, Mickey Rourke, Jean-Claude Van Damme, la famille Jackson en savent quelque chose. Cet aigrefin de haut vol avait été condamné pour avoir escroqué le tout-Hollywood. Aujourd’hui la cinéaste Catherine Breillat, ruiné, porte plainte contre Christophe Rocancourt, 42 ans, pour « abus de faiblesse ».

Abus de faiblesse, c’est le nom du dernier ouvrage de la romancière, actrice, scénariste et réalisatrice Catherine Breillat. Ce n’est pas un roman, mais un témoignage : « Christophe Rocancourt m’a dépouillée de tout ce que j’ai gagné dans ma vie, écrit-elle. Ma maison n’est qu’une coquille qui appartient intégralement à la Société générale. A la succursale de Passy, ils m’ont fait savoir que j’étais devenue cliente indésirable ».
 
Rocancourt a toujours nié ce que la cinéaste lui reproche, mais les enquêteurs ont déjà repéré des "mouvements de fonds assez importants" sur son compte bancaire. « Selon LCI, « on pourrait aussi l’appeler le caméléon d’Hollywood, tant il est passé maître dans l’art de s’inventer des vies (champion de boxe, courtier, producteur, investisseur...) pour "gagner" la sienne ». Arrêté en 2001 « l’ami des stars » a été condamné pour avoir escroqué quelques stars hollywoodiennes ainsi que le chanteur français Michel Polnareff.

L’escroc talentueux qui possède sa fiche Wikipedia est aujourd’hui en garde à vue « après une plainte de Catherine Breillat pour "abus de faiblesse" déposée cet été auprès de la brigade de répression de la délinquance astucieuse (BRDA) » rapporte LCI. Christophe Rocancourt devait tenir le premier rôle aux côté de Naomi Campbell dans le dernier film de Catherine Breillat, Bad love (tiré de son roman publié en 2007). Paralysée depuis un AVC en 2005, elle affirme que l’individu peu scrupuleux qu’elle qualifie dans son livre d’imposteur aurait profité de son état de faiblesse pour lui soutirer 650 000 euros.

 

Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès