Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Royal combat

Un éléphant ça se trompe énormément. Ségolène résiste. Et ça n’était pas prévu. « Ségolène Royal est toujours là, toujours en tête, et toujours défiant les « éléphants ». Ils la trouvaient légère, pas au niveau, flirtant avec le populisme, mais les militants socialistes sont toujours nombreux à être sous le charme du « ségolisme » lit-on dans le Figaro aujourd’hui.

Le quotidien rappelle que dans le match qui l’oppose aux éléphants c’est « la troisième fois qu’elle arrive en tête. La thèse du hasard ou de « l’accident de l’Histoire » ne tient plus ».

La congrès de Reims devait être la curée. Il n’en a rien été. Le ralliement de Delanoë à Aubry devait affaiblir Ségolène. Il n’en a rien été. Et demain, forcément, quoiqu’il advienne Ségolène Royal aura forcément un rôle à jouer dans le nouveau Parti Socialiste.
Espérons que les éléphants ne se tromperont plus.


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès